jeudi 28 février 2019

L'Echo des Singles N°23 Février 2019



Edito

Un mois de Février sous des conditions anticycloniques presque permanentes. Dur dur dans ces conditions de laisser son vélo en sous charge.
Néanmoins, avec tous ces épisodes de pollution, il faut  faire attention à l'équilibre CO²/O² de l'atmosphère qui part un peu en banane.
Donc inspirer moins pour expirer responsable tout en pétant la forme. Pas triviale l'équation 😀

Quick Access

DateParcours km    D+    
03/02Sainte Victoire avec xVTT21750
  05/02Montagne de Gache     411260
  07/02
08/02
Environs de Ventabren531040
  10/02Plateau de Siou Blanc  481410
  13/02Murs et environs de la Nesque 461360
  15/02Vitrolles en Luberon : Luberon Est 261050
  17/02Randonnée de Mérindol 301065
  19/02Vallée de l'Issole 571140
 22/02Ventoux Oriental36 1237 
  24/02Lambesc Edition 201528 470
  26/02Le Regagnas51 1430

Dimanche 3 Février 2019 : Sainte Victoire à l'abri du vent


Théoriquement la sortie avec le forum xVTT devait avoir lieu au Rove à cause des pluies abondantes de ces derniers jours. Et au Rove, comme ce n'est que de la caillasse, c'est toujours sec. Le seul bug, ce que c'est aussi exposé au vent et au mistral en particulier. 
Donc, une petite reconfiguration et direction la Sainte Victoire.
Du classique au départ, puis descente dite du "Chamois" vers la maison forestière du Zola.
Remontée par une bonne poussette le long du versant Nord du barrage Zola.
Barrage Bimont par le GR , puis descente dite  "Les Dinosaures", certainement à cause des œufs de l'animal qui se trouvent   un peu plus bas.

Petite photo de groupe
(Crédit Photo Dany xVTT)

Ma vitesse n'étant pas dans le gabarit du groupe, poursuite en solo vers la crête de la Sainte Victoire, avec des sentiers d'abord par une piste puis par un sentier très raide avec une bonne poussette à la clé.
On rejoint le sentier Imoucha à la cote 550m et avec le mistral en face. Le début de la descente de ce sentier est délicat. Et en plus pas mal de randonneurs. 
La suite est plus sympathique. On passe devant le chemin du Vallon de la Dispute. A prendre pour une prochaine fois. Petite remontée pour reprendre la "Zag" qui aboutit dans la plaine de Roque Haute.
En plus des zones interdites à cause de dangers pyrotechniques (?), ont été rajoutés des zones protégées pour les bestioles . Là, c'est clair et c'est marqué : 135€ la prune si on dérange leurs copulations.
Remontée bien raide puis redescente par les "Poteaux Verts", que pour une fois j'ai fait intégralement sur le vélo.
21km pour 750m de D+



Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/9537819

Mardi 5 Février 2019 : Sous la montagne de Gache

Trace de référence :

  1. https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Sous-la-montagne-de-Gache-17713
  2. Un bout de https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Boucle-Authon-Chateaufort-11447


La montagne de Gache est visible depuis l'autoroute de Sisteron à l'Est et se présente comme une longue barre rocheuse. Depuis longtemps, j'avais envie d'explorer ce coin là.
Il y a eu un peu de neige sur la Haute Provence. Cette montagne de Gache n'est pas trop haute. Donc à priori ça doit être bon.

Départ depuis le Plan de la Baume à proximité de Sisteron. Au début ce sont de petites routes goudronnées ne desservant au final qu'une maison isolée. Sympa pour prendre un peu d'altitude.
Les barres rocheuses  de la montagne de Gache



Ensuite , c'est de la bonne piste, mais comme c'est en pleine face Nord, même à midi le soleil ne vient pas trop. D'où pas mal de verglas et quelques zippages sur la glace. Aïe Aïe, que c'est pas bon de tomber sur les genoux sur une plaque de glace. D'autant plus, que comme c'était à priori une rando facile, je n'avais pas pris les genouillères.
Le versant Nord de la montagne de Gache
Propice à de belles glissades

Arrivée à un col. Ouf le soleil est là.  Belle vue sur les sommets du Devoluy ( Pic de Bure), de la montagne d'Aujour et de Ceüze.
Avant de descendre, contrôle des freins et plus trop de pression sur le frein AR. On change les plaquettes effectivement bien usées en ayant quelques  doutes sur l'origine de la panne.
Descente  assez sympa sur single (GR), où je rencontre dans ce coin totalement paumé un VAE. Quelques plaques de glace mais pouvant être anticipées.A la cote 920, j'avais prévu de bifurquer sur la droite pour rejoindre [Ref2]. Un petit single puis de la piste bien boueuse jusqu'au Forest. Pas terrible. Il aurait été mieux de continuer tout droit.
Le frein AR a perdu durant la descente pas mal d'efficacité.
Remontée par une grande piste jusqu'au Pas de l'Echelle. C'est toujours en face Nord, mais c'est un peu plus neigeux  et comme un 4x4 est passé avant, finalement ça ne monte pas trop mal avec mon pneu AR bien cranté.
Sur le chemin du Pas de l'Echelle
l'Aiguille du Grand Font


Le Pas de l'Echelle qui domine Saint Geniez . Et le frein AR qui alors ne marche plus du tout même en pompant comme un malade.
Décision prise de descendre par la piste puis ensuite par la route jusqu’à Sisteron. Je ne me sentais pas trop de refaire le single GR de l'aller en entier avec juste le seul frein avant.
Heureusement le soir, il n' y a pas grand monde sur la route pour aller défiler dans les gorges de Pierre Ecrite
Au total 41km pour 1260m de D+


Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/9547168


07 et 08 Février : Balade de voisinage

Petite purge du frein AR et à priori, pour le vélo, c'est tout bon. Curieux quand même que d'un coup le frein ne fonctionne plus. En général, ça prévient un peu ces choses là. A surveiller donc.

2 petites balades de proximité à partir de chez moi. Tout n'est pas bon dans cette trace.
J'ai mis des waypoints pour illustrer des petits singles pas forcément connus de tout le monde et néanmoins intéressants.
Il sont tous de niveau myT2
  • WP 1A-1B : Trace directe dans les éboulis pour descendre du plateau de la Plaine du Ban  
  • WP 2A-2B : Descente depuis le haut de l'aqueduc de Roquevafour ( et accessoirement grand site celto ligure)  
  • WP 3A-3B : Petit single peu fréquenté à travers les rares arbres non encore coupés dans ce coin
  • WP 4A et suivants : L'accès à ce single se fait via un parc industriel ( et un portail)  qui doit être probablement fermé le W.E. Méfiance donc.
    Les différents WP indiquent le cheminement à prendre entre les différents parkings et zones fermées. Si on descend droit dans la pente, c'est un peu raviné et c'est du myT3Sup.
    Arrivée au carrefour de Lagremeuse.
  • WP 5A-5B : Petite descente bien sympathique et classique qui arrive au pied de l'aqueduc de Roquefavour
  • WP 6A-6B : Descente à partir du haut du village de Ventabren. Le tout début avec ses marches et ses épingles est du myT4. 
La Mérindole
Effectivement il y a un mois, il y avait une boite aux lettres


Sur 2 jours : 53 km pour 1040m de D+


Tracé TQR avec Waypointshttps://www.visugpx.com/xAUSK7HoZu


10 Février 2019 : Le plateau de Siou Blanc au dessus de Signes

Cette balade a été proposée et designée par Thierry V. du forum xVTT. En fait pas beaucoup de clients annoncés pour cette balade pourtant fort intéressante.

Comme à ma bonne habitude je pars un peu avant l'heure prévue. Mais comme il n' y a pas du tout de clients, l'organisateur ( Thierry V.) part aussi un peu avant l'heure et donc me double très très  rapidement.
Montée par une grande piste puis descente vers les Aiguilles de Valbelle par un single ( myT2Sup)
Le temps est au brouillard. Donc on ne voit pas trop ces fameuses aiguilles.
Remontée par un single ( assez raide) qui se poursuit par un sentier à flanc avec des pierres humides qui ne facilitent pas le pilotage car souvent c'est assez étroit.
Arrivée à la cabane de Valbelle. Thierry V. avait fait confiance à la carte IGN qui indiquait un sentier.
C'est vrai, il y a un sentier. Ce n'est pas du pur broussaillage. Mais il n' y a pas assez de chasseurs dans le coin pour utiliser ce sentier. Donc il vaut mieux utiliser la piste juste en contrebas.
Là on rentre en plein dans le dur du plateau du Siou Blanc : Des affleurements calcaires à tout va mais qui sont parfois assez glissants. Quelques petits dérapages incontrôlés. Heureusement, coudières et genouillères étaient de  la partie.

En bas de cette montagne,et invisible sur la photo:
Les aiguilles de Valbelle

Passage par la Limate, ancienne ferme sur un grand plateau, haut lieu de la Résistance et qui en plus se révèle une base de départ ULM .
Un dernier petit single non documenté (myT3) pour revenir sur la route du plateau du Siou Blanc et rejoindre Signes
48 km pour 1410m de D+



Lien de la vidéo réalisé par Thierry V.    mais j'ai été tout le temps en dehors du champ de la caméra😀

Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/9564438

13 Février 2019 : Murs et les environs de la Nesque


Traces de référence :
Le parcours est l'assemblage de 2 traces :
Lors d'une précédente rando dans les Gorges de la Nesque, j'avais noté un certain potentiel coté Sud de ces gorges.
L'objet de la balade d'aujourd'hui est donc d'approcher ce potentiel.
Départ du col de Murs pour d'abord descendre vers Méthamis. Grande piste bien caillouteuse ( myT2inf)
Petite visite du village de Méthamis, situé à la sortie des Gorges de la Nesque et construit à flanc de colline.

Le village de Méthamis et au fond la face Sud du Ventoux
Actuellement 50-50 neige cailloux

Longue remontée à travers le Devens. Cela a beau être une piste, ça monte ferme. A l'altitude 750m, on rejoint le mur de la Peste construit au début du XVIII ème siècle pour que la peste de Marseille ne monte pas vers le Nord.
On est sur les hauteurs et le relief est moins pentu.
Le col de la Ligne puis direction Saint Hubert, grand gite équestre.
Poursuite en direction du belvédère du Rocher du Cire qui surplombe les gorges de la Nesque.

Le rocher du Cire,
haut lieu des gorges de la Nesque

Longue descente par une piste ( myT2inf) dans le Vallat de Conque Verte.
Evidemment, il faut remonter après. Mais là c'est plus doux. A la fin ça se transforme un peu en single étroit.
Avec quelques épines et une crevaison . Lente certes, mais crevaison quand même. Cela semblait le cas de figure idéal pour la bombe anti crevaison que pour une fois j'avais emmené. Manque de pot, il manquait l'embout pour ma valve. Obligé de faire à l'ancienne et de changer la chambre.
On rejoint à nouveau le mur de la Peste qui se confond à cet endroit avec la piste des Indochinois. Encore un vestige des Indochinois venus  sans qu'on  ne leur demande pas trop leur avis durant les années 40.
Descente par la Combe du Boulet ( myT1Sup). Dans cette combe, je me suis senti dans mon élément😀.
Ensuite, long cheminement à flanc ( à la frontale) pour se retrouver sur la route  du Col de Murs, et quelques épingles plus tard au col.
46 km pour 1360 m de D+


Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/9588208

15 Février 2019 : Vitrolles en Lubéron : Lubéron Est

Une demande d'idée de balade d'un des membres du forum xVTT a provoqué en retour une avalanche de propositions chacun voulant caser son circuit fétiche.
Parmi cette avalanche un tour dans le Lubéron Oriental.
Un peu de méfiance, car je connais  l'auteur ( JCB xVTT) et que cela risque ne ne pas être galette eu égard le différentiel de niveau entre le mien et le sien.
Départ depuis le petit village de Vitrolles en Lubéron. Montée tranquille par la route en direction de Céreste, puis piste vers le carrefour de Piégros. Petit passage en crête avec au loin le Ventoux et  sa face Sud où la neige se raréfie. Vue aussi sur la face Sud de la montagne de Lure. Là, les crêtes sont d'un blanc éclatant.

En T-shirt 
Ça y est, c'est l'été
Mais le soir, on supporte bien le cuissard long

Selon la carte IGN, on passe par les "Ouvières de la Mère de Dieu". Puis le sommet de la "Groupatassière". De là, superbe descente ( myT2Sup), avec quelques modules installés. Mais ils sont tous évitables.
Retour sur la route du début. Nouvelle remontée pour aller au plan des Agasses et se faire la classique descente des Roumis(myT2Inf) . Un peu dégradé par des travaux forestiers. Nouvelle remontée pour rejoindre la piste des crêtes. Au pied du coteau de la Combe , descente plein Sud. Hélas, c'est une grande piste sans trop d'intérêt.
Retour au Plan des Agasses pour aller à la "Grand Colle" (819m). De là, un tout petit single sauvage au départ bien sympathique. Mais au fur et à mesure, la pente devient de plus en plus raide et accessoirement un peu exposée. Un bon myT5, mais on sent bien la confidentialité de ce sentier non marqué sur la carte.
Arrivée à la Cerisière. Un bout de piste, puis à nouveau un petit single mais plus sociable (myT3).

26 km pour 1050m de D+

Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/9588257



Dimanche 17 Février 2019 : Randonnée de Mérindol


Rando faite plusieurs fois. Mais les organisateurs changent à chaque fois les circuits.
Et puis, c'est une bonne occas pour faire de la pub pour la future rando de la Sainte Propice organisée par mon club de vélo de Velaux.
Mon boulot préféré :
Vélo sandwich 
Pour l'instant pour la bonne cause 
peut être un jour pour Heineken

Départ de Mérindol par de grandes pistes. Cela permet un peu de diluer le peloton. Ensuite les singles arrivent. Belle descente pas trop technique ( myT2Inf) dans la Grande Combe. Cela ne descend pas trop raide et donc, ça dure longtemps.Que c'est bon 😍
Un ravito qui arrive assez rapidement ( PK10) puis à nouveau belle remontée.
Comme je ne suis pas trop parti de bonne heure, petit contact avec le vélo balai venu fermer les grands circuits ( 46 et 57 km). Bonne excuse pour shunter ces portions surtout que le D+ associé pour ces circuits est plus que respectable.
On continue donc sur le 29 km. Là le gros de la troupe est passée. Donc roulage assez tranquille, sans être obligé de guetter le gars derrière qui veut absolument doubler dans les singles.
Au bout d'un moment, on rejoint les grands circuits, et le monde revient. Obligé alors de laisser passer ceux qui veulent faire un temps et consigner le tout sur Strava.
Rencontre avec les gens du forum xVTT notamment  les filles,   parties soit pour le 29km ou le 45km. 
A la fin  on sent bien les 1000m de D+ dans les jambes. Jusqu'au bout, il y aura eu succession de montées et de descentes, certes de difficultés modérées (myT2), mais ça use quand même.
Donc, comme d'hab tip top rando.
Pour les historiens amateurs, il y a à Merindol les ruines d'un château médiéval détruit par les troupes pontificales du coin. Les vttistes étant réputés ignares et non contemplatifs, les circuits ne passaient pas par là. Tandis que pour la marche organisée ce jour là,et pour laquelle j'avais envoyé une observatrice, les ruines étaient bien au programme de la rando.
Les ruines du chateau de Mérindol
(Credit Photo Office Tourisme Mérindol) 

30km pour 1065m de D+



Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/9599586




Mardi 19 Février 2019: La vallée de l'Issole


Trace de Référencehttps://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Gareoult-Flassans-Themes-Ste-Philomene-9666

La trace de référence est un peu longue mais le D+ ne semble pas trop pantagruélique.
Départ à partir de Camps la Source réputé pour ses châtaignes . Pas vu beaucoup de châtaigniers, mais beaucoup de panneaux indiquant que c'est privé et qu'il est interdit de les ramasser.
Les montées se font pas de grandes pistes et les descentes se font par des singles mais pas trop pentus. Le circuit  longe pendant un bon moment les rives de l'Issole. Peu après Flassans sur Issole, un panneau municipal avertit les randonneurs que bien que ce soit un grand chemin hors de toute habitation, il appartient à un domaine privé et que le proprio ne veut pas accorder le passage. Ne proposant pas d'itinéraire de déviation, je continue et croise le propriétaire. Border line "Gilet Jaune" ce proprio. Obligé de faire demi tour et de rechercher un chemin sur l'autre rive de l'Issole.
Longue remontée pour aller vers le plateau de Thèmes déjà visité l'an passé
Cette fois ci arrivé à la Colle de Terre blanche, descente directe vers Puget par un single intéressant.
Nouvelle remontée avec de petites poussettes pour le franchissement des marches vers la chapelle Sainte Philomène (XIème siècle) et visitable sur demande. Comme je n'avais rien demandé ...


Poursuite vers le col de la Bigue puis descente vers Garéoult.  Dernière petite remontée pour retrouver Camps la Source
Globalement longue et sympathique randonnée mais dont la difficulté des descentes n’excède pas le myT2.

57 km pour 1140m de D+



Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/9599606



Vendredi 22 Février : Ventoux Oriental 


Cette balade a plusieurs objectifs :

  • Le loup: Des gens ont dit qu'ils ont vu le loup, voire même des louveteaux sur les pentes du Ventoux. Malgré son observation réputée difficile, je vais tenter le coup pour le loup.  
  • Commencée il y a quelques années, et réalisée de façon itérative au cours des ans, cette rando s'inscrit dans le cadre de la Grande Traversée Montagne de Lure/Mont Ventoux  entièrement par la ligne de crête. Il manque notamment à cette traversée un petit bout de ligne à l’extrême Est du Ventoux, ayant auparavant un peu triché  en montant cette arête par le flanc et non par le fil comme le stipule le règlement de cette traversée ( que j'ai moi même rédigé) 

Départ depuis Sault, célèbre pour son cochon du Ventoux en reprenant plus ou moins les traces des Drailles de Sault, rando que j'avais faite il y a (fort) longtemps.
Le sommet Sud du Ventoux ne parait pas trop enneigé. Ça devrait pouvoir le faire surtout que le sommet ne fait partie de la feuille de route.
Une petite montée par piste, puis du single à flanc, une petite descente, la traversée du hameau de Verdolier, puis la montée. Des passages bien raids dans cette montée. Je ne me rappelle plus si il y a fort longtemps j'avais tout fait sur le vélo. C'est le genre de chose que l'oublie. Là, présentement un peu de poussette éparse.
Arrivée à la route qui va au Chalet Reynard, puis piste pour aller au col de la Frache
Heureusement qu'il y a ce chevreuil au bord de la route 
C'est le seul que j'ai vu durant cette journée




Choix cornélien:
A gauche ça enfonce et à droite ça glisse

Là ça commence à devenir haut. Et il y a de la neige dans les recoins. J'ai mes coudières/genouillères. Je m'autorise donc quelques zippages limite rigolos.
Pas  de la Frache puis la crête Est. Sur cette crête, à l'abri du vent, la neige tient. Donc pas mal de poussette, d'autant plus que ça ne fait pas que descendre. D'habitude, à cet endroit, il y a une multitude de chevreuils. Là rien du tout. Ni chevreuil, ni renard, ni belettes  et pas de loup.
Arrivée au sommet de la Tune avec ses anciens vestiges de la dissuasion nucléaire. A partir de là, plus de chemin ni de traces. Il faut inventer. Le fil directeur est la frontière entre le département de la Drome et du Vaucluse. Et c'est plus ou moins marqué sur les arbres. Le seul souci , c'est que la nuit commence aussi à être bien marquée. Pas trop facile de naviguer là dedans. D'autant plus qu'à  un moment je perds la frontière.

La végétation est heureusement pas trop dense, mais c'est bien raide. Au détour d'un buisson, 2 billes lumineuses qui s'en vont furtivement. Serait-ce le loup? Je ne le saurai jamais. Une petite barre rocheuse à la fin mais contournable, merci frontale Petzl,  et hop la route.
Mission accomplie : Une vraie ligne de crête.
Remontée par Aurel puis Sault par la route.
Dans cette fameuse ligne de crête Lure Ventoux, il me reste encore des petits bouts à faire, notamment vers Malaucène  et Sisteron. Une prochaine fois 😀

36km pour 1237m de D+





Dimanche 24 Février : Lambesc

Un petit tour à Lambesc avec mon club l'ACV Velaux. 
On est 3 compères du club ( Bernard C, Jean Luc C.et moi) .
2 éminents membres du club de vélo de Velaux 


Le circuit est celui de la Lambescaise Edition 2015 pour 28 km annoncé.
Mélange de pistes et de petits singles que j'avais un peu oublié. On reste bien en contrebas de la chaîne de Côtes. Dommage de ne pas avoir chatouillé le col Saint Anne. Mais cependant quelques buttes obligeant à de légers déchaussages. Descentes faciles le plus généralement sur piste ( myT1) 
Extraordinaire, à 11h30, on était de retour à la voiture. Chose plutôt  rare pour moi. C'est en général l'heure où je pars ( avec la frontale en cas que).😀


Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/9624694

Mardi 26 Février : Le Reganas

Tracés de Référence :
Le Regagnas étant un spot très réputé dans le coin, il y a des singles documentés un peu de partout.
Départ depuis la Bouilladisse par une petite route, puis direction des Boyers. Longue piste de montée pour arriver à la vigie du sommet du Regagnas (715m) .Pas le super grand beau temps des  jours précédents. C'est un peu voilé et on ne voit pas trop bien les Alpes. C'est que maintenant on devient difficile au niveau météo. Pas encore mis le short, et je regrette.

Vue sur le mont Olympe et le mont Aurélien

Première variante [Ref2]. Début de la descente des Mules sur la crête. Par endroit, un peu dur de rouler. Il faudra que je fasse un jour la suite ( myT3Sup).
Petite remontée pour aller faire la Variante 2 [Ref3] qui est qualifiée de "Classique Versant Nord". Quelques passages en pied à terre (myT4).
Arrivée à Kirbon. Remontée par la route du Pas de la Couelle, alias "le peit Galibier", assez prisé des routiers. Même que certains me doublent ( assez vite )
Dernière variante [Ref4] baptisée sur place comme la descente du Singe (?). 
Je n'ai pas bien vu le rapport entre le singe et cette descente


Pareil, un petit myT4 pour arriver de nouveau à Kirbon et au "petit Galibier". On reprend la base line pour descendre le vallat du Fer à Cheval". Le terrain est bien sec et c'est du myT2.
Peynier et longue remontée vers le Garri. C'est principalement de la piste. Quelques shortcut heureux  en descente dans les épingles de cette piste.Un autre shortcut ensuite un peu moins heureux ( vers le PK45.6) car j'ai du louper un chemin. D'où léger jardinage. Fin par quelques petits chemins  sympa vers la Bouilladisse.
La baseline [Ref1] est de niveau global myT2Inf.

51km pour 1430m de D+



















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire