dimanche 29 juillet 2018

L'Echo des Singles N°17 Juillet 2018



New : L'Echo des Singles a maintenant son index

Edito

We are the champions

Un mois de Juillet bien sportif médiatiquement avec la Coupe et le Tour. Mais pendant ce temps là, les affaires des petits besogneux porteurs de bidons continuent.
Chaud à Aix. Donc des petites virées en altitude pour prendre le frais et respirer le moins d'ozone possible.

Quick Access


Date Parcours km     D+    
30/06Bike & Beer Gréoux21600
02/07Crête de Géruen271035
04/07Ventoux Nord Again491880
07/07La Daronne ( à pied)10475
08/07La Vallée de l'Eyrieux ( Dolce Via)50700
11/07Estronques et Fromage251250
12/07Tête de Rissace (Longet)301510
13/07Lac saint Anne et lac Miroir21950
18/07Pra Loup Col des Thuiles481620
19/07Cabane de Belmont241150
24/07Puy de Rent (Haut Verdon)251170
25/07Crêtes de Chamatte Thorame Basse241070
26/07Gorges de Saint Pierre Haut Verdon (à pied)14620

Samedi 30 Juin  : Bike and Beer à Gréoux

Avec un teasing pareil je ne pouvais pas rester insensible



Petite rando nocturne à Gréoux, histoire de voir comment les organisateurs se débrouillent pour organiser un rando concurrente à la nocturne du club de Velaux.
Départ à 21h30 avec environ et à la louche 150 participants, dont RicouAix de xVTT.
Au départ simples rubalises, puis rubalises avec  réfléchissant au bout.
Juste, mais suffisant car l'orientation sur le circuit était assez évidente.
Néanmoins, pas facile facile le circuit. De bonnes descentes sans trop de grip ( myT3)
Et évidemment, il est arrivé ce qui devait arriver. A un carrefour des signaleurs m'ont indiqué que la suite du trajet était tout droit. 
Avec mon GPS, je me suis aperçu qu'ils me roulaient un peu dans la farine et qu'ils voulaient que je termine avant le petit matin. Pas la gnaque pour contester la décision et j'ai donc obéi en prenant un shortcut.
Pas de ravito intermédiaire. A l'arrivée, un ( et pas plus) verre de bière et de la pizza à volonté. 
21 km 600m D+


Pas forcément optimum. Pour avoir un tracé complet, le lecteur intéressé pourra se reporter à la dernière balade que j'ai faite à Gréoux plus ou moins dans le même coin.

Lundi 2 Juillet : Crête de Géruen ( Massif des Monges)


Tracé de référence :https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Boucle-Geruen-Grotte-St-Vincent-11434

Laissé de côté lors d'une précédente balade, on remet ça.
Départ d'Authon vers  la clue de Feissal
La clue de Feissal dans le massif des Monges

Montée sur la piste en direction du Pas de Géruen. Bonne piste qu'il faut quitter un peu avant le Pas de Géruen. Théoriquement c'est un GR qui longe les crêtes versant Nord. Pas très fréquenté ce GR. Que des marques jaunes et un sentier bien herbeux dans lequel se mélangent des orties. Comme on dit dans le milieu, ça pique les jambes cette montée. En fait ce n'est pas très raide, mais en dévers avec des cailloux planqués dans la végétation. Du pied à terre assez fréquent.

Les Monges et sa crête de Conalpes depuis Géruen 
fait il y a une semaine (Voir CR)


On reste toujours sous la crête pour arriver au point de basculement versant Sud.
De retour à la maison, j'ai vu qu'il aurait été possible de faire un petit AR jusqu'au sommet, soit une grimpette de 200m environ. La carte dit qu'il y aurait une belle vue ? Pour une prochaine fois

Sur les crêtes de Géruen avant la descente côté Sud
Géruen côté Sud.
Le chemin est juste à gauche de la zone éclairée


Descente par la face Sud. Au début, c'est assez pierreux et en dévers. Prudence.
Après quelques épingles, ça se calme et ça descend bien vers le col routier de Fontbelle.
A Fontbelle, panneau expliquant que le GR ne passe plus par les crêtes de Géruen, ceci expliquant peut être le côté sauvage du sentier.
Une petite remontée pour aller voir la grotte Saint Vincent, puis descente par le (nouveau?)GR vers Authon
Magnifique cette portion de GR. Au départ, ça ne descend pas beaucoup. Du presque à niveau, mais entièrement en sous bois. Agréable en cette saison. Puis vers la fin, ça devient plus raide avec de nombreuses épingles . A force, je ferai presque des progrés sur ce type de chemin.
Arrivée pile poil sur Authon

Un bon petit single de descente parmi les sapins


27 km pour 1035m de D+

Tracé TQR  : https://www.openrunner.com/r/8862278


Mercredi 4 Juillet : Ventoux again 

Tracés de Référence 

  1. http://www.vttour.fr/sentiers/combe-de-la-mine-col-de-la-frache-gr9,2333.html
  2. http://www.vttour.fr/sentiers/le-grand-vallat-gr4,2334.html
  3. http://www.singletrack.fr/sentiers/,1758.html


Pas facile de trouver une balade où il ne fait pas trop chaud et pas trop loin d'Aix en Provence non plus.
On se rabat sur une valeur sûre : Le Ventoux côté Nord.
Certes, on part de bas, mais une fois en haut il doit faire plus frais.
Donc on monte vite, et arrivé là haut, hop, on respire. C'est tout du moins le film que je me fais au départ.
Montée depuis Malaucène  par la route  histoire de monter vite et de me conformer ainsi au scénario du film.
Et en plus, jusqu'à la station du Mont Serein, le bord droit de la route est réservé aux cyclistes.

Le Ventoux en chiffre


Malgré les nombreux lâchers de cyclistes, pas beaucoup d'occasion de nouer langue avec ceux ci, tout le monde voulant faire un temps sur Strava. Ici ce n'est  pas la place des contemplatifs.
Quelques heures plus tard, ... arrivée au sommet, moyennant une bonne suée et un arrêt généreux au bar du Mont Serein .

L'arrivée au sommet côté Nord
La cycliste pilote est encore en RTT

Toujours autant de monde au sommet. Surtout que maintenant les marchands de souvenirs ont établi leur quartier là haut.
Et en plus, les routiers  en VAE qui arrivent et qui disent tout guilleret  : Tiens, le sommet est déjà là.
Mais bizarre, je ne connais personne au sommet : Ni Sylvain D.(xVTT), ni Michel M. (ACV Velaux) 😅



Au sommet, il y a toujours du monde pour se faire prendre en photo


La descente: Certes, il y aurait bien une directissime  pour arriver à la station du Mont Serein via des pistes de ski rouges ou noires. Pas vraiment bien sûr que ça passe. Et en plus, c'est pas spécialement beau. A faire cependant un jour pour tuer le temps.

On fait au départ dans le classique : La crête Est jusqu'à la Tête de la Grave, puis la face Nord.
Un panneau indique que c'est interdit aux vélos ( Biosphère, réserve biologique et tout ce qui va avec)

Par crainte  d'avoir parmi mes lecteurs un assermenté, je ne dirai pas comment je suis descendu, sachant que quand on pousse un vélo, on devient un simple piéton débonnaire (Article R412-34 du code de la route).

Le début de la descente : Normal que ce soit interdit. Après ça se calme, et bien que le sentier soit un peu en dévers, l'interdiction n'est pas justifiée.
On rejoint le GR6 qui traverse en balcon la face Nord du Ventoux [Ref1]. Là, il n' y pas de panneaux, mais c'est quand même interdit.
Pareil, il y a des passages où cette interdiction n'est pas justifiée. D'autres sont par contre un peu teigneux.
En cas de chute, on doit faire une bonne glissade dans les cailloux. Dans mon estimatif, je ne pense pas cependant qu'on aille très loin.
Un des ravins de la face Nord
Simple single à voie étroite où la limitation à 80km/h est de rigueur


Rencontre de 3 randonneurs qui m'ont doublé et qui une fois arrivé au bout du GR en balcon m'ont dit qu'ils n'en menaient pas large pour moi. J'en suis encore désolé d'avoir semé l'émoi parmi cette population.

Mais le coin vaut le détour : Traversée de plusieurs ravins et combes magnifiques dont celle de Font-Fiole (à ne pas confondre avec la combe Fiole en face Sud). Et contrairement au sud, ce coin est totalement inaccessible aux 4x4 des chasseurs. Pas de chasse, donc de nombreux chevreuils pas cons qui au lieu de risquer leur vie au soleil préfèrent marcher à l'ombre dans les ravins du Nord.

Arrivée à la station, puis début de descente par le GR4 [Ref2].

Je pensais être tiré d'affaire au niveau des sentiers interdits, mais peu de temps après la station, nouveau panneau d'interdiction. Comme précédemment une partie dans la combe  du Grand Vallat justifie l'interdiction ( légèrement exposé). Le reste non.
Arrivée à "Lou Roundèu" puis descente dans la combe du Mont Serein. J'avais déjà commencé cette combe lors de ma dernière virée au Ventoux. Là c'est la suite jusqu'en bas (500m de D-) [Ref3]
Et c'est toujours le  topo de "Single Track" qui sous cote tout ça en T2.
Sur le terrain , c'est un chemin pierrier assez raide et pas si facile que ça à descendre surtout quand on s'empègue dans le gravier. Dur dur de repartir après ( myT3 ressenti)
Arrivée au hameau des Alazards, où pour une raison encore indéterminée mon dérailleur AR s'explose.
Trop compliqué ( et pas envie) de raccourcir la chaîne. On fait avec.




Le dérailleur explosé.
Il ne s'est pas envoyé sur les rayons.
Il s'est retroussé brutalement

Cette fin de parcours suit un morceau de la Grande Traversée du Vaucluse et n'est pas exempte de  petites remontées où selle baissée  il faut y aller en mode trottinette/draisienne. Heureusement globalement ça descend plus que ça ne monte.
Ouf la voiture.
49 km pour 1880m de D+



Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/8895718

Week end du 07 Juillet en Ardèche.

En ce jour de grande migration vacancière, il faut bien choisir sa destination pour éviter de se retrouver coincé dans la voiture. Pour cette raison les Alpes ne semblent pas un bon plan à cause de tous ces Marseillais.
L'Ardéche : On monte pendant que les autres descendent et réciproquement. Adopté à l'unanimité.

Samedi 07 : Les Gorges de la Daronne

Petite balade à pied à l'improviste dans les gorges de la Daronne à proximité de la vallée du Doux.
Boucle bien sympa et très sauvage au départ de Morens  avec la Daronne au fond. Pas bien grande cette Daronne, dur de se tremper autre chose que les pieds

Gite/camping ? de Saint Sorny


La Daronne
Petite passerelle suspendue pour traverser la Daronne


Seul regret : Avoir laisser les vélos dans la voiture car le circuit est presque tout roulable ( Estimé myT2)
Coucher au relais de Rochepaule près de la Louvesc (très bien 0475308490/ 0616237867)
A noter que l'Ardéchoise s'étant déroulée une quinzaine de jours auparavant, encore beaucoup de décorations à base de jaune et mauve, couleurs fétiches de ces festivités chères à Laurent Wauquier le sportif anti-système. Cependant, les habituels  joueurs de musique dans la montée de la Louvesc avaient pliés bagage😅.
10 km pour 475m



Tracé TQR : https://www.openrunner.com/r/8895737

Dimanche 08 Juillet : La vallée de l'Eyrieux

La vallée de l'Eyrieux est bordée par une ancienne voie ferrée qui reliait autrefois La Voulte sur Rhone au Cheylard puis montait ensuite vers Lamastre avec moult ouvrages d'art.
Ces anciennes voies ferrées ont été réhabilitées pour prendre le doux nom de "Dolce Via". Nom un peu usurpé car la vallée du Doux est un peu plus au Nord et cette portion précise de cette vallée est réservée exclusivement aux vélos rail.

Là, on prend cette "Dolce Via" depuis le Cheylard puis une montée vers Nonnières à travers quelques tunnels non éclairées mais courts.
La voie est loin des routes et la montée est lente et régulière sur une piste très confortable.
Arrivée à Nonnières ( Buvette). Là on quitte la voie ferrée  et le circuit continue par de nombreuses petites routes où les quelques voitures qui traînent ne sont pas du tout gênantes.



Arrivée au col de Ceyssoan, point culminant de la balade

Descente en pente douce à Chalencon, ancien village médiéval, qui avait été l'objet il y quelques années d'un séjour de mon club de vélo ( ACV Velaux) .
Dommage, je n'ai pas VTTrak en ligne pour dégoter un petit single pour descendre droit au fond de la vallée de l'Eyrieux : 400m de D-
Obligé de prendre la route et ses lacets pour arriver au pont de Chervil sur l'Eyrieux (300m d’altitude) 
On retrouve l'ancienne voie ferrée, mais comme on a perdu en altitude, il fait chaud, très chaud dans ce fond de vallon. Et en plus on ne longe l'eau que d'assez loin. Pas de baignade en vue.
Bref, la remontée ( légère) entre le pont du Chervil et le Cheylard n'est pas trop passionante.
D'autant plus que bien que labellisée Voie partagée, il y a pas mal de voitures qui circulent sur cette voie étroite pour aller à un espèce d'Aqua Center au bord de l'Eyrieux.


La vallée de l'Eyrieux

50 km pour 700m de D+




Escapade dans le Queyras

Trop chaud patron pour pédaler à Aix.  Direction le Queyras pour avoir un peu d'air frais.
Ceillac à 1650 m d'altitude paraît une bonne base de départ.
Coucher au gite des Baladins à Ceillac ( 04 92 45 00 23)
Ce gite est situé pile poil sur le tour du Queyras et est une des étapes du guide "Le Tour du Queyras par  les GR".
Donc il y a du monde, d'autant plus que comme pour  le tour du Mont Blanc, il est possible de se faire chaler les bagages d'étape à étape  et donc de déballer au gîte toutes ses petites affaires : savonnette, crème, after shave ...

Mercredi 11 Juillet : Col des Estronques et Col Fromage

Tracés de référence :

  1. http://www.vttour.fr/sentiers/col-des-estronques-versant-sud,1426.html 
  2. http://www.vttour.fr/sentiers/col-des-estronques-col-fromage-traversee,1429.html
  3. http://www.vttour.fr/sentiers/col-fromage-versant-sud,1656.html


Montée à partir de Ceillac [Ref1]. Le début est bon. Montée roulable ( cela ne veut pas forcément dire que j'étais sur le vélo) . La fin devient nettement plus raide. C'est sur le GR5. Donc beaucoup, beaucoup de randonneurs qui ne manquent pas de m'encourager dans cette montée.


(Crédit Photo Michel D.)
Photos prises par un des nombreux paparazzis/randonneurs du coin
Preuve d'une érudition certaine, ce dernier  m'a demandé  mon opinion
sur le Col de la Traversette (Tour du Viso) en vélo
et m'a posé une colle sur le lac de Roburent ( Larche)

Le col des Estronques avec un petit extra jusqu' à la Tête de Jacquette ( 2750m) où la carte IGN dit qu'il y a un beau point de vue.
La vallée de Saint Véran depuis la Tête de Jacquette

Pas la pêche pour poursuivre sur la crête en direction de la Pointe de Marcelette. Pourtant un sentier longe les crêtes et semble propice au vélo ( moyennant quelques montées et descentes supplémentaires). Ça sera pour une prochaine fois.
Resdescente [Ref2] à flanc vers le Col Fromage  (2300m), haut lieu des touristes (c.a.d  ceux qui font le tour) du Queyras, et redescente [Ref3] vers Ceillac  par un excellent sentier. Il y a quelques rigoles d'évacuation d'eau mais pas trop profondes et donc pas trop gênantes ( myT2)
Depuis le col des Estronques en traversée pour aller au col Fromage




Le col Fromage et au fond la crête des Chambrettes objet d'une balade l'année dernière

25 km et 1250 m de D+, compris les petits tours dans Ceillac et ses environs en post balade

Jeudi 12 Juillet : La Tête de Rissace ( ou du Longet)

Tracé de référence :https://www.openrunner.com/r/8375840
Pour les pointilleux sur l'antériorité des parcours :  http://www.vttour.fr/topos/tete-du-rissace,2614.html

Le tracé de référence vient de Sylvain D. (xVTT) .
Montée par la vallée du Cristillan. On passe d'abord pas les chemins d'accès du Col Fromage et des Estronques pour s'enfoncer au fond de cette vallée par une petite route.(Bergerie du Bois Noir).



La route de la vallée du Cristillan  est agrémentée de cairns artistiques
Sympa😀

Après les choses sérieuses commencent.
Certes, certains topo ( Single Track) disent que tout se fait sur le vélo fastoche.D'autres sont nettement moins catégoriques (vttour). Je pense que ces derniers ont raison surtout pour les 100 derniers mètres sous le col. Passage par le lac de Clausis et le col de Clausis ( 2765m).

Le lac de Clausis


Le lac Saint Anne, vu de loin, objet de la balade improvisée du lendemain

Encore de la remontée sur les crêtes puis passage à flanc sous la tête de Rissace.
Histoire de me remonter le moral, croisement d'un groupe de randonneurs me disant qu'ils me voient mal dans cette traversée avec mon vélo en poussage. Certes, c'est un peu en dévers, mais pas pire que la face Nord du Ventoux.

La Tête de Rissace et son pierrier à traverser


Comme indiqué dans la trace de référence, petit extra au sommet lui même (+40m, soit 2965m), d'autant plus que ça se descend pas trop mal.

Depuis le sommet de la Tête de Rissace
Au premier plan, la crête qui mène au col Albert

Le Pic de Rochebrune au loin , point culminant du Queyras (3320m) qui ne va pas tarder à se prendre un orage


Toujours en crête, descente vers le Col Albert (2846m).
Bien que non marqué sur les cartes IGN, il y a un excellent sentier d'abord dans les pierres puis dans les prairies, parfaitement roulable jusqu’à l'altitude de 2000 m environ.
La trace de référence tourne brusquement à gauche pour rejoindre le parking  Chaurionde de la route.
Pas vraiment la bonne pioche, car c'est un plat légèrement remontant à travers de hautes herbes où cohabitent des trous et des cailloux. 
Arrivée au parking et pour être à peu près à l' heure pour la soupe, les 300 derniers mètres se font par la route.
Une belle bambée mais absolument magnifique, loin des touristes (cf supra) et une descente fabuleuse (myT2 avec quelques courts passages en myT3+)
30 km pour 1510m de D+


Vendredi 13 Juillet : Lac Saint Anne et Lac Miroir


Normalement j'avais prévu de renter direct à la maison. Mais à 1600m, on est tellement bien. Et puis cette portion de route de 300m de D- faite la veille quelque part me chiffone. Il faut faire cette  descente par les chemins
Remontée de la route descendue la veille. En haut, le lac Saint Anne est fléché. Et seulement 500m plus haut.
Trop tentant. Montée par le GR5 avec une bonne poussette. 6 ou 7 vttistes me doublent mais eux sont sur le vélo. Total respect. J'avais idée au départ de faire le parcours en mode aller et retour. Le groupe de vttistes me dit que eux vont descendre par le lac Miroir. Je noue langue avec un guide botaniste qui me dit qu'effectivement c'est plus intéressant. Affaire vendue. 
Au lac Saint Anne, petite tentative pour aller vers le Col Girardin. mais très vite, je m'aperçois que ça ne va pas bien le faire en descente.


Le lac Saint Anne
Joli, mais hélas dépourvu de buvette

Demi tour et passage par le lac Miroir. Plus petit que sa grande sœur Anne, mais tout aussi joli.


Le lac Miroir 

Après ça se gâte un peu. Le passage à travers la cascade est pentu et gazeux. Mais ça ne dure pas très longtemps.
Descente à proximité de la cascade de la Piste
Quelquefois un peu exposé

De retour à la maison, sur vttrak, il y a mentionné une large piste T1 qui monte et qui va à proximité du lac Saint Anne.
J'avais vu un 4x4 de berger et m'était demandé comment il était arrivé là. A la montée, ça a l'air d'être le chemin idéal à la place du GR5.
Voilà ce que c'est de ne pas préparer le parcours😀
A refaire pour cette fois ci une montée directe au col Girardin et une tentative de descente
21 km pour 950m de D+


Tracé TQR :https://www.openrunner.com/r/8895876



Petite virée à Barcelonnette

Une petite virée à Barcelonnette. C'est pas très haut (1100m d'altitude)  mais j'avais quelques  fiches de tâches  à faire dans le coin.
Coucher au gite de l'Eterlou ( 04 92 36 15 78/06 13 44 20 86) à Faucon de Barcelonnette avec un bon rapport qualité/accueil/prix. le seul souci de ce gite est qu'il y a beaucoup de Marseillais, même des gens de Ventabren. Pas beaucoup de dépaysement donc.😀

Mercredi 18 Juillet : Col des Thuiles


Lors de précédentes itinérances, pour sortir de la vallée de l'Ubaye  et atteindre la vallée du Verdon, le parcours utilisé avait été le passage par la route du col d'Allos.
Le  récit des différents  explorateurs dissuadait en effet de passer par les chemins, notamment en dessous de la Grande Séolane.
Les auteurs d'Intégralpes ( traversée complète de l'Arc alpin depuis la Slovénie jusqu’à Nice ) avaient fait fi de ces recommandations et avaient franchi ce col entièrement par les sentiers.
Un peu de méfiance quand même car les traces issues de cet ouvrage sont en général coton.
Mais là, c'est en mode aller et retour. Donc moins risqué.

Le départ est intéressant en faisant plus ou moins le tour du golf de Barcelonnette et le long du Bachelard qui vient du Col d'Allos.
Passage par Uvernet-Fours. La trace passe alors par un sentier pédestre  balisé en jaune mais très raide. On voit que le portage ne rebute par les auteurs. Contournement par une petite  route, puis on rejoint le sentier balisé N°6, moins anti-social.
Arrivée à la station de Pra-loup avec pas mal de monde ( encore des 13).

Entée de la station de Pra Loup qui se veut le temple du VTT

Il y a au moins 1 télésiège à vélo et donc des cadors qui descendent  à tout va sur les pistes.
J'écarte la solution de monter à travers les pistes parce qu'il n' y a pas d'ombre et que en plus, en montant, je risque de faire tache et de perturber le Strava de ces cadors.
On continue donc l'itinéraire prévu par un bon sentier à flanc dans la forêt en face Nord. L'inconvénient est qu'on ne monte pas vraiment. Arrivé au niveau de l''Aiguille', direction plein Nord. Là, ça monte plus raide et le poussage devient une alternative fréquente. Comme ce n'est pas un GR , le sentier est peu fréquenté et est assez végétalisé.
Il va falloir passer à gauche de cette Grande Seolane

Passage à la Grande Cabane, sous la Grande Séolane. Là le sentier est nettement plus raide et pierreux.
Arrivée au col des Thuiles (2376m) . Pour aller au col d'Allos, il faut à priori continuer sur un chemin toujours aussi pierreux mais presque qu'à flanc pour rejoindre le col de la Sestrière. Trop tard ( et trop fatigué). Descente par les pistes de ski. Loupé le petit chemin en traversée qui permet de rejoindre les pistes de Pra Loup.
Là en fait je suis les pistes de la station des Agneliers pas trop branchée VTT. C'est du rouge en ski et effectivement ça descend bien raide, et vite. Le vélo n'est pas toujours contrôlé mais ça passe.
Arrivée à la station des Agneliers à 1700m d'altitude.
Pas franchement bien malin. Redescente par la route du Col d'Allos, toujours avec le même problème d'être à l'heure pour la soupe du gîte, servie de bonne heure.
Pas facile cet itinéraire, mais beau et très sauvage ( Bouquetins au col des Thuiles) .
Difficile en cas d'itinérance d'enchaîner vers la fameuse descente de la Baisse de Prenier vers Allos. Mais un arrêt intermédiaire au refuge d'Allos parait une bonne solution ( à voir cependant l'heure à laquelle ils servent la soupe)
48 km pour 1620m de D+



Tracé TQR : https://www.openrunner.com/r/8909579
Il est vivement conseillé de trouver un autre chemin pour la descente

Jeudi 19 Juillet : Cabane Belmont

Tracé de référence
Pour respecter le référentiel Qualité :
Attention, ça ne rigole pas avec l'ISO9000  à l'Echo des Singles.😀

Départ à partir de Faucon de Barcelonnette, connu pour sa tour horloge, et aussi pour son couvent où de vraies bonnes sœurs élèvent  de vraies  poules dans leur enclos à claire voie.
Montée par une route, qui malheureusement au départ sert d'accès pour les parapentistes.
Heureusement par la suite elle demeure interdite à la circulation. C'est aussi au début l'itinéraire FFC N°10.
4 vélos, tous à AE m'ont doublé dans la montée. Ils n'auraient pas eu d'AE qu'ils ne m'auraient  même pas doublé (on peut toujours rêver).





La Grande Séolane vue d'en face avec la station de Pra Loup en contrebas

Petite cascade lors de la montée

Avec la balade de la veille, dur dur de finir les 100 derniers mètres sur le vélo. Mais ces 1100m de D+ s'avalent relativement facilement. Surtout qu'en plus un chamois est resté pour m'applaudir au sommet.
Arrivée à la cabane Belmont qui est un refuge ONF non gardé, mais si on veut dormir dedans, il faut demander la clé à (?) avant de partir.
Le refuge de Belmont
C'est pas comme celui du Mont Blanc
Inutile de réserver, il faut juste prendre la clé avant

Début de la descente par le sentier dit 'Horizontal'. C'est vrai qu'il est horizontal, mais assez en dévers. Méfiance donc.



Le Sentier horizontal

Ensuite début de la descente proprement dite. Au départ, c'est un peu galère car il y a pas mal d'arbres qui ont décidé de faire une longue sieste sur le sentier. C 'est là où on se dit que le vélo musculaire, ce n'est pas si 'has been' que ça car les lever de vélos sont fréquents.

Un des arbres piquant un petit roupillon

Après, c'est tout bon. Beaucoup d'épingles ( myT2) mais sentier super sympa.
On retombe sur la descente du  circuit Noir N°10 de départ, et toujours autant d'épingles.

24 km pour 1150 m de D+



Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/8909266



Balades dans le Haut Verdon


Toujours aussi chaud chaud dans la région d'Aix en Provence. Météo France enfile les vigilances orange sur le département  comme des perles.
Seule solution : Monter.
Cette fois ci pas trop haut. Les départs se font vers les 1200m d'altitude, mais c'est déjà ça surtout si on ne part pas trop tard.
Coucher les 2 premières nuits au gîte de la Colle Saint Michel, déjà visité lors de la TransVerdon en 2016 , et qui outre son excellent accueil  fait une  cuisine délicieuse. Je renouvelle donc  l'étoile que je lui avais accordé  il y a 2 ans. Comme au foot, c'est maintenant un gîte à 2 étoiles.😀
Tel : 04 92 83 30 78


Mardi 24 Juillet  : Le Puy de Rent

avec une petite modif : on monte à la Colle saint Michel par une piste/sentier au lieu de prendre la route

Comme son nom l'indique, c'est un puy, à la forme assez arrondie avec de la pelouse au sommet.
Départ depuis la gare de Thorame Haute sur la ligne du train des Pignes entre Nice et Digne. Fabuleux, ce petit train, mis à part que les vélos ne sont pas admis dedans. Encore un scandale.
Stop la diversion. Revenons à la balade.
Le Puy de Rent vu depuis la route de la Colle Saint Michel


Montée à la Colle Saint Michel par la piste, qui est parfois un peu raidasse mais tout en forêt.
Arrivée à la Colle  avec un petit arrêt Perrier au gîte.

A partir de là, ça monte, d'abord à travers la forêt, puis sur la fameuse pelouse sommitale. Bref, pas mal de poussette.
Au loin, les crêtes de Chamatte, objet de la balade du lendemain


Le sommet du Puy de Rent (1996m)

Du free ride sur les crêtes du Puy de Rent

Début de la descente en free ride dans l'herbe le long de la crête.
Arrivée au coulet de Saint Domnin pour une traversée descendante en face Sud. Le tracé est balisé en jaune, mais pas beaucoup fréquenté.
Le chemin passe au milieu des fleurs
Heureusement c'est pas trop fréquenté et les fleurs ont le temps de se refaire une santé entre 2 passages  


Quelques traces de pneus montrent que cependant ce n'est pas une première.
Un peu en dévers, mais c'est bon car pas beaucoup exposé.
Arrivée aux Baquières. Là ça descend plus ferme avec un sentier très épinglu. Pas toutes franchies sur le vélo mais l'ensemble n'est pas dur techniquement ( myT2 hors épingle et myT3 pour certaines d'entre elles)
Fin de la descente sur la petite route qui mène à Allons.
Pour rejoindre la gare de Thorame Haute, la trace continue à proximité de la voie ferrée avec environ une centaine de mètres en D+ à faire.
Comme sur la carte ça semble longer la voie,  ça doit être certainement une montée douce de type chemin de fer. 
Sur le terrain, ce n'est pas vraiment ça. Plutôt une succession  de montées/descentes le long du flanc raviné de la montagne, avec pas mal de pierres et de sapins couchés.  Et la voie de chemin de fer est bien en contrebas.
Bref, pas facile surtout quand on l'aborde en croyant que tout est fini.
25 km pour 1170m de D+

Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/8940018

Mercredi 25 Juillet : Les crêtes de Chamatte 

Tracé de référence :https://www.visugpx.com/1335296677
Attention, dans le coin il y a plusieurs crêtes de Chamatte différentes.
Les crêtes, objet de cette balade sont situées près de Thorame Basse.

La trace de référence est issue du site VisuGPX. Pas d'indication sur la difficulté et l'auteur désire conserver l'anonymat. Et pas de seconde source non plus sur d'autres sites.

'Peu me chaut'.
Au cas où, je mets un lien sur la page Wikipedia pour que le lecteur puisse choisir un vocabulaire apparenté plus expressif pour cette expression border line désuète.

Moi, je randonne par objectif, et l'objectif du jour, c'est les crêtes de Chamatte, qui sur la carte semblent un peu du genre Monts d'Auvergne :  Grande crête herbeuse avec une descente à la fin.

Au départ de Thorame Basse ( où, soit dit en passant il n' y a aucun commerce ouvert, il faut faire ses provisions à Thorame Haute), je coupe un peu en prenant la petite route qui monte au hameau de la Valette.
Après, sentier qui monte dans le ravin de Raichas . Avec des cuissots bien affutés, ça doit pouvoir monter sur le vélo à 70% du trajet. L'équipe Sky devrait faire du 100%. Quant à moi, nettement moins.
Arrivée à la plaine de Jassaud. Dans le ciel des coups de tonerre de plus en plus nombreux  mais à priori assez loin.  Un troupeau de moutons descend à toute vitesse de la crête. Ont ils un sens prémonitoire de l'électricité dans l'air ? Un dernier petit coup de cul pour arriver à la crête. On met le kway car il ne fait pas trop chaud , mais la pluie ne vient pas. Seules quelques gouttes font des échappées.

Les crêtes de Chamatte : Belle prairie et beau free ride 

La descente le long de cette grande crête herbeuse est du pur free ride. Des petites montées descentes  sur environ 3 km dans de la prairie. Un vrai bonheur.
La crête s'arrête. Il faut descendre pour de bon. Un vague cairn sur la crête  et ensuite droit dans la pente.
Malheureusement, et comme indiqué sur la carte aucun sentier. Du pur pierrier/éboulis. Les gars qui descendent ça en vélo doivent être les rois de la godille car il impossible de freiner dans un tel terrain. Aucune trace de pneu et/ou de dérapage dans le coin.
Descente intégrale à pied sur 500m environ.
En post processing, les mesures sur la carte donnent une pente moyenne de 50% sur 500m de D- ( ~25°)
Bref un bon myT5Sup, si on fait ça sur le vélo. Par chance, ce n'est pas du tout exposé.

En bas de la pente, encore en plein éboulis/pierrier, la trace remonte en traversée pour normalement atteindre une piste. Devant, c'est la forêt qui n'a pas l'air trop dense, et derrière la forêt, selon la carte un sentier balisé.
On broussaille un peu mais ça évite cette traversée qui semblait plus que fastidueuse.
Le sentier, quelques pistes, et retour à Thorame.
En résumé mis à part les crêtes fabuleuses, il n' y a pas eu grand chose de bon dans cette rando.
A  faire une fois dans sa vie en vélo pour les crêtes, mais pas plus.

24km pour 1070m de D+


Tracé TQR : https://www.openrunner.com/r/8940046

Couché au fameux gite Gassendi  à  Colmars les Alpes  dans une ancienne caserne moyenâgeuse  . Dortoir (seul dedans), prix modique, mais cuisine assez standard industriel (06 07 28 29 08)

Jeudi 26 Juillet : Les Gorges de Saint Pierre


Traces de référence: 

  1. http://www.vttour.fr/sentiers/gorges-de-saint-pierre,8557.html
  2. http://www.singletrack.fr/sentiers/,2139.html
  3. http://www.vttour.fr/sentiers/cabanes-de-congerman-couguyon,4296.html
  4. http://www.singletrack.fr/sentiers/,454.html


La trace de référence [Ref1]  indique clairement que les gorges de Saint Pierre sont interdites aux vélos.
Quand on voit les photos, on comprend un peu pourquoi.
Sur place un panneau confirme l'interdiction


On laisse le vélo dans la voiture et on part à pied.
Le sentier est assez large et serait assez roulable. Par contre, la faute est rigoureusement interdite car l'exposition est bien là. En plus ce sentier est relativement fréquenté  et le croisement avec des randonneurs aurait été périlleux.
Ces gorges sont absolument magnifiques avec un sentier à flanc dominant le fond du lit.
Le sentier est large mais grande est la chute



Les gorges avec le sentier taillé dans la roche


Plusieurs cascades (Source de l'Eau noire) et petits bassins donnent encore plus de cachet.

Cascade de l'Eau Noire

Malheureusement celles ci sont inaccessibles pour faire trempette
Poursuite vers les cabanes de Gongerman [Ref2]. Là le vélo n'est pas interdit et ce serait bien roulable ( coté T2 par SingleTrack.fr). C'est en pleine forêt et magnifique. Poursuite sur le haut des gorges à travers différentes ravines[Ref3]. C'est en dévers et parfois exposé ( coté T4 exposé par vttour.fr) . Un randonneur aurait dit si j'avais eu mon vélo : Je voudrais pas être à votre place.
A pied, ça passe bien et c'est magnifique. Encore du sauvage époustouflant.

Et toujours les crêtes de Chamatte qui ne me lâchent pas les baskets

On passe à proximité de la cabane du Chabanal pour entamer la descente vers les gorges. Faisable en vélo[Ref4], mais nettement plus pierreux que le chemin de montée
Et à nouveau les gorges. Le soleil ayant considérablement monté, elles apparaissent cette fois ci beaucoup plus lumineuses.
A refaire en concoctant un itinéraire vélo évitant les gorges [Ref2,Ref3,Ref4], quitte à le laisser dans un coin attaché pour aller voir à pied la fameuse cascade de l'Eau Noire.
14km pour environ 620m de D+

Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/8940066
Le GPS s'est un peu planté dans les gorges et pas mal de correctifs manuels ont été apportés à la trace