mercredi 29 avril 2020

L'Echo des Singles N°37 Avril 2020





Le Grand Confinement Saison 2

Edito

Un mois entier de


Tout cela pour éviter ça




Mais heureusement nos grands scientifiques ont trouvé le remède. 90% de réussite assurée ( d'après nos amis corses de Figari) et pas d'effets secondaires même quand on dépasse (un peu) la posologie




avec au passage un petit tacle pour les parigots, ça fait toujours du bien :

(Crédit Image Etienne B.)



A la fin du mois dernier, mon vélo avait invoqué son droit de retrait, la roue arrière s'étant mise en carafe. Impossible de contacter  mon bouclard habituel pour établir un diagnostic. Après avoir fait le tour par téléphone de tous les magasins ouverts, le seul qui avait une roue ( en fait une paire) compatible avec mon vélo était situé à Gardanne à une vingtaine de kilomètres de chez moi.
Une roue de vélo est elle un produit de première nécessité ? Pas clair. J'ai jugé peu raisonnable d' y aller en vélo de route avec au retour les roues ficelées sur le sac à dos. Selon les racontars des réseaux sociaux , les forces de l'ordre ne sont pas toujours cyclophiles.
On y va donc en voiture. Ouf, pas de contrôles.
Superbes roues Mavic XA Elite vendues pour supporter des sauts inférieurs à 61cm ( sic).
Mince, maintenant plus d'excuses pour passer à côté d'une marche.

Comme neuf le vélo
On changera la roue avant à la prochaine crevaison



Sinon, ma super tige de selle téléscopique Fox Transfer commandée 2 jours avant le confinement est  toujours bloquée à Marseille chez Mondial Relay.
Le 11 Mai, peut être ?



En attendant ma brave Gravity Dropper a repris du service.
Le système à ressort : Il n' y a rien de mieux
Des rilsans et de la colle 2216 de 3M pour  solidifier la commande par câble



Rando du Grand Confinement ( Saison 2) 

Commencée le mois dernier cette rando continue son bonhomme de chemin.
Un blend de tours de jardins, de commissions de première nécessité où la notion de chemin le plus court entre chez moi et les magasins laisse encore perplexe de nombreux scientistes, sans oublier "les déplacements brefs liés  à l'activité physique individuelle".

Le plus dur, c'est le Dimanche et notamment pendant le week end pascal. Tous les magasins sont pratiquement fermés et l'argumentaire est dur à trouver pour justifier un déplacement pour achat. On est donc obligé d'opter pour l'activité physique et ses contraintes de temps et d'espace.

Selon le règlement de cette rando, il est strictement interdit de communiquer sur les parcours et sur le kilométrage parcouru en cours d'épreuve. Il y aura publication lors de la fin officielle de la rando ( 11 Mai?).
Donc au prochain numéro de l'Echo des Singles. Quel teasing pour booster les ventes😉

Et surtout il ne faut pas jouer avec le règlement. Depuis le départ de cette compèt ( 16 Mars) j'ai subi 6 contrôles inopinés :

  • 3 en allant faire des courses, les gendarmes ou autres ASVP municipaux étant situés à proximité de l'entrée du supermarché  ( qui est en face du poste de police) . Facile dans ce cas de justifier son déplacement, les forces de l'ordre n'étant pas censées de savoir ce qui s'est passé avant ( ni après)
  • 3 dans la forêt communale. J'étais à chaque fois à moins de 1km de chez moi ( en rayon) et dans les temps réglementaires. Par 2 fois, il s'agissait du garde chasse ( assermenté ?, c'était marqué sur son pull).
    -Premier contrôle cool avec néanmoins outre la distanciation sociale réglementaire  une distanciation idéologique eu égard son statut de garde chasse, qui comme chacun le sait est avant tout un chasseur.

    -Deuxième un peu moins car je lui ai  demandé de prime abord sa qualification pour effectuer une telle démarche.  Et le ton est encore monté un peu plus quand il m'a affirmé que le VTT était interdit . Pris mon nom et mon adresse pour en faire un signalement? Peut être que je suis maintenant un fiché S pour pratique radicale du cyclisme. 


A l'heure où ces lignes sont écrites, je suis pour l'instant pruneless.

Quant à la pseudo interdiction du vélo durant ce confinement, j'ai épluché tous les J.O de Mars/Avril. Je me suis enquillé tous les arrêtés préfectoraux ( département et région) et tartiné tous les arrêtés du Maire.
Nada. Ce n'est pas un tweet de Castaner ou de la ministre des sports qui va me faire changer d'avis.

Quant au garde chasse, le préfet de Seine et Marne avait mis en place cette solution pour garder la forêt de Fontainebleau mais a vite abandonné car juridiquement cela ne tenait pas trop la route.


Quelques photos des parcours empruntés :

D'abord des tours de jardin, y compris en nocturne à la plus grande joie du chien du voisin qui me lance  des aboiements d'encouragement quand je tourne.
Il y a couvre feu à Ventabren et pour la quiétude du chien , je fais désormais un petit tour avec la frontale juste avant l'heure limite ( 22h) . Et à cette heure là, dans la colline, la distanciation sociale est très largement assurée.




En espérant que la pelouse s'en remette



Une petite balade nocturne
La nuit c'est bien connu, les kilomètres rallongent 
Du moment que l'on est rentré pour 22h (couvre feu) 



Le fait de rester à approximativement à 1 km pour le vélo loisir m'a permis de découvrir quelques singles intéressants qui en fait ne sont pas loin du tout.

Là, c'est sur que les 4x4 des chasseurs
 vont avoir du mal à me contrôler


Séance de recalibrage d'un petit single à chasseur
Le gros sécateur sur le guidon



mardi 31 mars 2020

L'Echo des Singles N°36 Mars 2020



Le Grand Confinement


Edito 

Un début de mois quasi normal mais en privilégiant plutôt des balades de proximité. On commence en effet à parler virus et j'ai trop peur  d'être confiné inopinément dans la citadelle de Sisteron dans la cellule de  Jean Casimir Vasa ( futur roi de Pologne à l'époque de Richelieu), tout ça parce qu'un pingouin aurait aperçu un pangolin dans les Terres Noires de Digne.
Cela m'a permis de retrouver certains coins et d'essayer de refaire avec plus ou moins de succès des trucs que j'avais laissé de côté.


Puis

Le Corona est arrivé chez nous pour de bon


suivi du confinement total

En fait j'ai un peu adapté les consignes gouvernementales de distanciation sociale pour continuer à faire un peu de vélo, tout cela pour pouvoir manger comme avant sans prendre trop de poids excessif en pratiquant les randos du Grand Confinement


Un peu de technique :
Ma tige de selle télescopique a rendu l'âme pour de bon en milieu de mois.  On monte en vitesse mon ancienne tige de selle Gravity Dropper vieille d'une dizaine d'année mais qui marchotte encore.
Bien m'en a pris de conserver cette ancienne tige, car la nouvelle commandée juste avant le grand confinement ( Fox Transert) est en rade dans un entrepôt  de Mondial Relay et je ne sais pas quand je vais pouvoir la récupérer.

ma tige de selle télescopique 
avec plus la moitié des griffes de blocage qui se sont cassées


Alerte info

Ça y est, en cette toute fin du mois de Mars, mon vélo a exercé son droit de retrait en se mettant bien en carafe.
Corps de roue libre ( pourtant changé il y a un mois ) ou axe de la roue arrière cassé? Le diagnostic est en cours. Et  par les temps qui courent, je sens que cela va être un peu galère de réparer tout ça.


Et sans VTT, cela va être dur de faire du furtif.
Suite au prochain numéro

Quick Access



Date Parcours km     D+     TQR
01/03 Cabrières d'Aigue10.4  260 [X]
03/03 Col de l'Ange et Font Blanche 31.2 1008 [X]
05/03 Salin de Giraud et la Camargue69.7  0 [X]
07/03 Cadolive avec xVTT 18.4 631 [X]
09/03 Tavernes et Fox Amphoux 38.4 742 [X]
11/03 Collines de Greasque38.5  750 [X]
13/03 Plateau du Cengle35.6   800 [X]
15/03 Vautubière avec xVTT24.4   650
Les Randos du Grand ConfinementConfidentiel


01 Mars 2020 : Cabrières d'Aigue

Tracé de référence : Circuit N°44 de VTOPPO Vaucluse : Sentier Géole

Petite balade d'après midi en versant Sud du Lubéron.
On commence dès les premiers mètres par une montée un peu raide dans le village de Cabrières, puis ensuite par une grande piste assez lisse qui monte à la douce.
La descente s'effectue le long du joli ravin des Vaucèdes par une piste un peu pierreuse mais assez véloce pour lisser un peu les secousses.
Le circuit se veut géologique et historique. Pas mal de panneaux explicatifs, ce qui donne un bon prétexte pour faire des pauses.




Il y en a qui ne manquent pas d'air
Pourquoi pas des gilets pare balle 

10.4 km pour 260m de D+


Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/11111318

Mardi 03 Mars 2020 : Col de l'Ange et Font Blanche


Tracé de Référence : Un nombre important de tracés mis bout à bout, mais pas forcément dans le sens conseillé :
  1. http://www.vttour.fr/sentiers/au-nord-des-barres-de-font-blanche,2363.html
  2. http://www.vttour.fr/sentiers/vallon-du-dindolet,3830.html
  3. http://www.vttour.fr/sentiers/roque-d-arnoux,3831.html
  4. http://www.singletrack.fr/sentiers/,4049.html
  5. http://www.singletrack.fr/sentiers/,4048.html
  6. http://www.singletrack.fr/sentiers/,5449.html
  7. http://www.vttour.fr/sentiers/tete-de-nige-1,6911.html
  8. http://www.vttour.fr/sentiers/font-blanche-versant-ouest,5203.html
  9. http://www.vttour.fr/sentiers/font-blanche,2362.html
  10. http://www.vttour.fr/sentiers/vallon-des-chenes-gorge,2361.html
  11. http://www.singletrack.fr/sentiers/,3767.html
  12. http://www.vttour.fr/sentiers/d1-carrefour-du-grand-caunet,5207.html




Départ depuis le Col de l'Ange d'abord par la route allant à Cassis, puis piste en direction de Pinval.
Sur celle ci, le nombre de panneaux "Propriété Privée, Défense d'entrer" suivis par des "Attention aux chiens" finit par me dissuader et je prends un petit walk around. Grande piste bien lisse en montée puis descente en direction d'une petite maison avec un gars à côté, dont le terrain est protégé avec des troncs d'arbre et cette fois ci des panneaux  "Itinéraire conseillé". On arrive à rejoindre [Ref1]. Belle descente en myT2 qui rejoint le bas de la grande piste de la montée. Pas trop d'autre choix que de remonter cette piste, pour à nouveau retrouver la petite maison. On la contourne cette fois ci par la droite pour prendre [Ref2] qui ne fait pas que descendre, mais facile (myT2). Puis [Ref3] parfois un peu en dévers mais qui reste en myT2.

Dans les monts du Vaucluse, les chasseurs ont pour habitude de casser les panneaux indicateurs pour les randonneurs.
Ici, c'est plus radical :
On déboulonne tout et on récupère les plaques pour caler le pied des chaises

Traversée des barres du Castellet par un piste, puis raide ( mais courte)  remontée le long d'un gazoduc.
On rejoint ensuite [Ref4] mais dans le mauvais sens.Quelques bons raidillons mais on reste toujours dans le myT2. [Ref5] toujours à l'envers mais c'est plus ou moins à flanc. Et enfin [Ref6], mais cette fois ci dans le bon sens (myT2). On revient par le Nord des Barres de Castillon et on attaque [Ref7] toujours dans le mauvais sens. Effectivement d'entrée, il y a une bonne poussette. mais ça se calme après. On retrouve un sentier balisé VTT que l'on suit vaguement, des fois dans le bon sens, d'autre fois non, mais ça reste roulant. On aborde [Ref8] dans le bon sens. Heureusement car ça descend bien et c'est du cassant (myT3+)
Puis [Ref9] bien roulant (myT2). On commence à aborder [Ref10], comme d'hab dans le mauvais sens. Début sympathique, mais qui se heurte à un fond de vallon qui parait difficilement franchissable. Demi tour. En relisant après le topo à la maison, il est décrit quelques passages délicats dans le sens de la descente. Et le plus pire était donc en fait à venir.


Ce n'est pas ce qu'on appelle du bien roulant
Demi tour

Un peu de route puis de la piste en direction du Montounier. Trop tard pour y faire un tour. On redescend par [Ref11]. C'est un bon myT4, voire myT4+ par endroit.La fin est plus calmos.
[Ref12], pas trop dur mais qui me vaut comme même une chute sur l'épaule. La même que celle du mois dernier et qui commençait tout juste à se rétablir. C'est reparti pour un tour.
Je retrouve le parking du col de l'Ange. Quand je m'étais garé le matin, celui ci était pratiquement désert.
Ce soir, il est bourré de camions qui entourent ma Logan. Le restaurant du Col de l'Ange juste en face doit être réputé ( pour sa bouff ou ses serveuses ?). Obligé de manœuvrer pour sortir.
Cette balade  a donc été une succession de singles pas bien durs dans l'ensemble et agréables.

31.2km pour 1008m de D+




Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/11111342



05 Mars 2020 : Salin de Giraud et la Camargue

Traces de référence :

  1. https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Salins-de-Giraud-et-phare-de-Faraman-18887
  2. https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Etang-du-Galabert-21390
  3. https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Salin-de-Giraud-Circuit-flamants-roses-et-sel-10382



Un peu de repos pour mon épaule. On fait une balade 0 risque ( en théorie) en allant en Camargue.
L'objectif initial était de prendre le bac du Barcarin pour traverser le Rhone en vélo car c'est gratuit. Malheureusement , je me suis trop avancé et me suis retrouvé en voiture sur les couloirs d'accès au bac sans pouvoir faire demi tour.  Il faut ( pour la prochaine fois) laisser sa voiture à Port Saint Louis sur la rive gauche et faire un bout de route à vélo pour accéder au bac gratos.
Départ en voiture depuis l'arrivée du bac à Salin de Giraud. Historiquement, Salin de Giraud a été développé à la fin du XIXème siècle pour l'extraction du sel, non pas pour la table mais pour fabriquer de la soude pour les industries de la lessive. Comme chez les chtis du Nord, maisons de type corons. Comme d'hab  cette activité est en régression et la végétation reprend un peu ses droits.
Sinon grandes pistes, avec un fort vent de Sud , ce qui fait croire un peu que ça monte.
Passage par le phare de Faraman. Même en plein jour, le phare au sommet semble tourner bien qu'il soit éteint.
Le phare de Faraman surveillé par des flamants roses

Station de pompage encore en activité des marais

et il y a même un circuit vélo spécial pour aller zyeuter les flaments roses


On poursuit [Ref1] le long de la vraie mer avec ses grosses vagues. Quelques dunes avec une piste ensablée qui oblige à quelques pied à terre.Arrivé à la hauteur de l'étang de Beauduc, la mer à cause du mauvais temps passe par dessus la digue. Le contournement à travers le bout d'un étang ne semble pas top ( pieds dans l'eau et sable mou). On fait demi tour. Un détour par une piste et on retrouve l'étang de Beauduc et la trace de [Ref1]. Pas pour longtemps car à nouveau un gué infranchissable. Le gars qui a tracé la référence a du le faire en été où  le niveau des lacs est plus bas. Où alors peut être le réchauffement climatique et la fonte des pôles. Allez savoir ? Petit détour sur la plage de Beauduc [Ref2]. Mais la météo ne favorise pas la présence de baigneuses. Quelques camping-car ça et là. Et on termine par [Ref3] qui est essentiellement de la piste bien lisse et de la petite route

C'est la saison des flamants roses. Il y en a un peu de partout. Le seul souci, c'est qu'ils ne se laissent pas facilement approcher. A la nuit tombante, ils semblent moins farouches et j'ai pu en photographier quelques uns.




Concernant le D+, j'avais embarqué mes 2 GPS Garmin. Vu le temps perturbé, la mesure altimétrique via la pression atmosphérique de mon GPSMap66 a un peu raconté n'importe quoi. Mon (vieux) GPSMap62 utilisant que les données GPS a fonctionné de façon parfaite. Il faut dire qu'il n' y avait pas beaucoup de barres rocheuses dans le coin pour perturber les ondes.
69.7 km et 3m de D+

Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/11111354







Samedi 07 Mars 2020 : Cadolive avec xVTT


Une sortie avec le forum xVTT mais où le tracé est costaud et les participants aussi.
On met donc en place un plan B nettement plus facile
Montée par une grande piste vers le mont Julien jusqu’à un col vers le mont Ratier. Petit sentier pour arriver à la cote 639 et descente vers le vallon de la Figuière. C'est loin de passer partout et c'est étroit à cause de la végétation. Un beau saut que j'ai franchi à pied. Certains de mes coreligionnaires l'ont franchi en vélo. Bravo
Un pote qui passe ce qui est pour moi du myT5 et où il ne faut pas se louper
Crédit Photo Dany xVTT


On poursuit après par le vallon de la Vache qui devient bien vert avec quelques cabanons planqués dans la pinède. Malgré le mistral ambiant ce coin ci est d'un calme absolu.
Arrivé à la Fève à proximité du pont canal de Provence, qui transporte l'eau à Marseille depuis le barrage Bimont via le bassin réservoir du Vallon Dol.
Une petite portion de route très prisée des routards marseillais qui me foutent à chaque fois une pâtée pas possible.
Ouf, une piste sur la gauche. On retrouve la quiétude. Longue montée à nouveau vers le Mont Julien. Moi qui croyait être en retard, je retrouve l'équipe xVTT qui a encore pour projet une descente en directissime vers les voitures et pas du tout de mon niveau. Je reprend la piste et prends un petit short cut, très cassant mais qui reste dans le myT4Inf. Et la voiture. Et la 3ème mi temps.
18.4km pour 630m de D+



Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/11111367



Lundi 09 Mars 2020 : Tavernes et Fox Amphoux


Tracé de référence : https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Tavernes-Notre-Dame-de-Bellevue-24416 ( Je ne suis pas parti du même point de départ)

Petit tour au nord de Barjols, l'idée étant de passer par des villages fréquemment traversés en voiture lors de balades dans le Verdon, mais où on ne s'arrête pas car trop pressé d'aller toucher les gorges.
Départ du village de Tavernes et montée à froid vers Notre Dame de Bellevue. C'est raide mais un Tavernais qui doit avoir le bras long a réussi à faire goudronner le chemin jusqu'à l'entrée de sa maison paumée dans la colline. Et c'est plein Sud. Comme cela le fort mistral n'est pas gênant. Un bout de vraie piste et on arrive à la chapelle de Notre Dame de Bellevue au milieu de chênes verts.

La chapelle Notre Dame de Bellevue dominant Tavernes



Encore un bout de montée et on arrive sur les crêtes. Grande piste et dans le sens du vent, car là haut on le sent bien ce mistral.
Poursuite jusqu'au sommet des  Trois Croix, magnifique belvédaire sur le Verdon (Mourre de Chanier, Serre de Montdenier avec quelques névés accrochés au sommet).

Le sommet des 3 Croix
La troisième est planquée dans les arbres


Descente vers Montmeyan d'abord par une piste à contre vent puis ensuite en versant Nord mais dans les bois, le vent ne se faisant alors pas trop sentir.
Montmeyan, petit village médiéval avec sa chapelle Saint Esprit rachetée par le sculpteur Vincent Nicolas qui lui a ajouté une sorte de verrière, pas forcément jolie, mais certainement propice aux métiers de l'art.
Après l'itinéraire se complique un peu. Le tracé suit des chemins IGN mais pas trop fréquentés.


Vu sur les poutres d'un lavoir restauré cette inscription romaine
En quelle année la restauration ?
Solution dans le prochain numéro

Un peu de jardinage léger, une légère incursion dans une propriété privée, puis le village d'Amphoux le Bas, pas trop intéressant. Montée en direction de Fox-Amphoux qui lui est nettement plus mieux.

Sympa le village de Fox-Amphoux
Le resto est juste à coté de la porte de l'église.
Parfait pour une 3ème mi temps sitôt  terminée la messe dominicale

Et pour les neuneus, pas de concessionnaire Fox dans ce village. Facile, mais il fallait quand même la faire.

Encore quelques passages végétalisés. Heureusement, la référence est super précise et cela aide à deviner le chemin pas trop marqué par endroit.
Retour à Tavernes avec une visite du village et ses ruelles étroites. Cela m'a permis de confirmer qu'à part les 2 bars sur la place près de la route principale, il n'y a pas beaucoup de commerces.

Pas de difficulté particulières pour cette rando. Du myT1 tout le long, le plus dur étant de bien s'orienter dans les petits layons.
38.4km pour 742m de D+


Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/11111377


Mercredi 11 Mars 2020 : Les collines de Gréasque

Traces de référence :

  1. Un bout de https://la-trace.com/fr/track/d015944f-5800-42ab-9ef2-4b43d5aeca1e
  2. et un autre bout de https://la-trace.com/fr/track/5d436e9c-f9ab-46c4-b842-49b5bd4bac19


L'idée de cette balade a été piquée sur Strava. La rideuse ( du forum xVTT) ayant fait la trace l'avait qualifiée de "Bof bof bof : à ne pas refaire". Connaissant le niveau de la dite rideuse, je me suis dit que cela devait être bien pour moi.On l'agrémente un peu en incluant quelques traces de VTTrak ( mis en référence)
Départ depuis Fuveau. On passe près des tennis où il y a un mini bike park, un circuit de pump track et pleins de petits singles qui partent dans tous les sens. Comme c'est Mercredi  et qu'il fait super beau, beaucoup de gosses s'initient. J'évite d' y aller pour éviter le ridicule.


Le pump track de Fuveau
Les pratiquants ne sont pas dans ma classe d'age

Poursuite ensuite sur une série de grandes pistes assez faciles entrecoupées de petits singles généralement assez plats. Un petit écart de trajectoire et je remonte le lit d'un oued pas toujours bien roulant. Ayant eu l'impression d'avoir loupé quelque chose, au moment de retrouver la trace, je remonte la descente que j'ai loupé pour mieux la redescendre ( myT2).
Bien sympathique ce coin



Je n'ai pas bien compris à quoi cela servait :
une cuve suspendue manœuvrable avec une roue à cliquet ?
C'est pour les oiseaux?

Petite extension pour aller faire [Ref1] dans le mauvais sens  et atteindre la banlieue de Peynier. Puis piste [Ref2].
On rejoint l'itinéraire Strava avec toujours de la piste et du single pas nécessairement  barbant. Ça emprunte assez souvent le sentier des Mines permettant de voir d'anciens puits.
Petit tricotage sur des singles près de Saint Savournin ( myT2) puis retour par Gréasque
Un bon mélange de larges pistes et de singles ( myT2 global) sans prétentions mais dans lesquels je ne suis pas ennuyé.

38.5km pour 750m de D+



Tracé TQR:  https://www.openrunner.com/r/11134202


Vendredi 13 Mars 2020 : Le plateau du Cengle


J'avais été vers ce plateau au mois de Janvier dernier, mais cette fois l'objectif  est de refaire un des singles  mais en partant de tout en haut par le pas de Monsieur.
Départ depuis Chateauneuf le Rouge où on commence par faire un tour sur la colline des Chapeliers.
Superbe vue sur la vallée de l'Arc avec comme premiers plans la centrale électrique de Gardanne ( qui à priori aurait été vendue à des Tchèques, les mêmes que ceux du "Monde") et aussi la grande gare de péage de l'autoroute A8. Merveilleux comme paysage.
On repart ensuite cap vers le Nord avec comme fond de plan la barre du Cengle et surtout la montagne Saine Victoire. Autrement mieux qu'une centrale thermique.
Beaurecueil puis une piste à flanc et à mi-hauteur sous les barres du Cengle. J'essaye de deviner où est ce fameux Pas de Monsieur. Pas évident dans ces barres qui font quand même une bonne vingtaine de mètres de haut. De nombreux cairns égrainent cette piste, départ de petits singles ( ou pistes) qui redescendent vers Chateauneuf le Rouge. J'ai consciencieusement mis à chaque fois un way point dans le GPS pour exploitation ultérieure. Le single relevé sur carte au départ et que j'avais prévu de faire n'a pas de cairn.Ou plutôt 3 cailloux posés en plein milieu du chemin du départ indiquant peut être qu'il ne faut pas le faire. On commence et effectivement ce n'est pas terrible car constitué d'un assemblage de gravelles et de ravines. Avant qu'il ne soit trop tard, demi tour et on remonte.Petit retour en arrière et on prend un single avec un beau cairn sur le côté, signe que ça doit être bon. Et c'est vrai. Du myT2 qui permet de rejoindre la route en contrebas.
Remontée par la route jusqu'au pas de Magnan. Pas mal de panneaux "Propriété privée, Défense d'entrer". Même que je n'en connaissais pas certains depuis mon dernier passage ( quelques années). On prend la grande piste, puis on diverge assez rapidement par des sentiers à chasseurs pour être en mode furtif. A la fin, ça jardine un peu trop et on reprend la piste, mais après les habitations.
On arrive au Pas de Monsieur. Quelques traces de peinture sur les rochers me font dire que le passage est là. Le départ n'est pas vraiment roulant (myT5Sup) et ce sont des passages à pied dans les rochers. Après cela s'améliore en un bon single qui descend jusqu’à Beaurecueil (myT2).

Le Pas de Monsieur

et juste à côté du Pas, on ne peut pas dire que ça passe bien


Pour la prochaine balade, on essayera de voir si le Pas de la Vache, un peu plus loin sur la crête est plus sociable.
Ma tige de selle commence à fatiguer. Elle s'enfonce quand elle est en position haute et ne reste pas en place quand elle est en bas. Ce sont les points de blocage qui sont nazes. On est bon pour en commander une autre. Une dernière petite remontée sur le Collet Rouge et un petit single permettant de descendre direct à ChâteauNeuf.

35.6km pour 800m de D+



Tracé TQR : https://www.openrunner.com/r/11134216

Dimanche 15 Mars 2020 : La Vautubière avec le forum xVTT


En ce jour de votation, il ne faut pas aller loin. Une balade est proposée par le forum xVTT à la Vautubière.
Du grand classique. Au départ, j'étais parti pour faire la descente de la Bini que j'avais faite il y a 3 ans environ et pour vérifier une fois de plus si je suis en croissance ou en récession au niveau perfs. D'autant plus que  le terrain est aujourd'hui bien en condition pour cette descente.

Le troupeau au sommet

Mais au sommet, la troupeau se divise en 2, et me voilà propulsé  leader ou navigateur d'un des groupes.
Cela tombe bien car ma vieille tige de selle Gravity Dropper montée à la place de celle que je viens de casser est quand même un peu dure à manœuvrer. Et pour la Bini, cela aurait peut être été chaud.
On prend donc la descente classique versant Sud (myT3Inf), puis Jouques et les voitures. Une petite boucle supplémentaire à l'arrivée pour faire en descente le single monté quelques heures auparavant sous les rochers de la Consolation
24.4km pour 650m de D+

Tracé TQR : Cf Versions antérieures

16 Mars et au delà : Les Randos du Grand Confinement

Dès que le confinement a été rendu obligatoire, uniquement que des balades dans le coin avec départ de la maison, tout cela pour rentrer dans le cadre du déplacement dérogatoire :

 "Bref et à proximité du domicile"

avec en plus que du myT0 ou myT1 pour éviter par dessus tout d'être obligé d'aller aux urgences ou chez le toubib et du furtif pour éviter de croiser du monde.
A priori, il y a eu un petit misunderstanding avec les propos qu'ont tenus certains membres du Gouvernement ( la Ministre des Sports) sur la quantification du "Bref" et du "à proximité du domicile".
Ça a roulé comme cela jusqu'au moment où LégiFrance ( qui a plus de valeur qu'un simple interview de ministre pour un journal) a donné des valeurs numériques à "Bref" et "Proximité". ( respectivement Temps et Distance) 
Obligé de changer de stratégie, d'abord en aménagent un bike park dans le jardin.


Et hop, des petites marches.
Comme c'est du myT1Sup engagé, 
on ne rigole pas :
Masque qui couvre tout sauf la bouche ( pas top en cette période) et casque

Loin de moi l'idée d'avoir des KOM ou de faire comme certains l'équivalent  d'un marathon dans leur appartement. On se lasse assez vite.




Le précieux sésame: 
la page d'écriture quotidienne ( pas d'imprimante) et je soussigne 
que je n'en fait pas plus d'une heure à moins de 1 km de chez moi 
soit 314ha en surfacique 


T et de D étant donnés, il a fallu faire avec. Et c'est bien connu, je ne me suis jamais accommodé aux barrières horaires.

Au lieu  de cocher la case :
"Déplacements liés à l'activité physique" 
je coche
"Déplacement pour effectuer des achats de première nécessité"


L'attestation pour faire ses courses


Et du coup pas de contrainte de temps ni de distance. Evidemment cela implique une parfaite connaissance des magasins ouverts dans le coin pour avoir la bonne stratégie de réponse vis à vis d'éventuelles forces de l'ordre. Et aussi  avoir un grand sac à dos pour être crédible.

Bien sûr que tout ceci est fait en monitorant quasiment en temps réel le R0 de façon à avoir en permanence :

R0 <<1, condition permettant de résorber la pandémie

R0 : Coefficient de reproduction du virus égal en première approximation  à β.Π.τ , 
  • avec β : Nombre de contacts par unité de temps ( hors sangliers et chevreuils) 
  • Π :   Probabilité d'infection par contact,
  • et  τ : Durée de la période d'infection par la même unité de temps.


La première fois, j'ai fait cela pour aller chercher un cubi de rouge à la cave coopérative d'Aix en Provence via bien entendu les pistes et chemins. Pas forcément la bonne pioche, car au retour ça montait et c'était lourd à ramener. Et puis, la première nécessité de la marchandise pouvait être sujette à discussion.
J'ai amélioré le dispositif en mettant dans mon sac un paquet de PQ. Cela ne pèse pas trop lourd, et puis la rareté de  la chose peut expliquer l'éloignement par rapport au domicile vu qu'il faut faire un max de supermarchés  pour trouver la marchandise qui correspond aux besoins.
J'ai quand même été contrôlé une fois sur une des rares portions de routes empruntées.

Le paquet de PQ sur le sac :
Selon l'orientation de la trajectoire:
planqué au fond du sac 
ou au contraire mis de façon ostentatoire sur le sac


Les mairies de Velaux et Coudoux ont pris des arrêtés interdisant l'accès aux massifs boisés et collines.
La commune de Ventabren ne s'est contentée que d'un couvre feu nocturne. Il est donc préférable d'arpenter les chemins bordant les champs de vignes. Cela permet d'observer ( de loin) tout le soin qu'apportent en ce moment les viticulteurs à leurs vignes. Et bien sur mettre la pédale douce sur les propriétés ostensiblement privées pour éviter des palabres longues et fastidieuses avec le proprio.


Au niveau des kilomètres parcourus lors de ces randos du Grand Confinement, la valeur est strictement confidentielle et ne sera dévoilée que quand il y aura prescription.
A noter que durant cette période, je n'ai pas consommé 1cm³ de gas-oil. Par contre au niveau méthane généré ....







samedi 29 février 2020

L'Echo des Singles N°35 Février 2020




Edito

En ce mois de Février, pratiquement pas de neige sur le Ventoux. Mais plus au Nord, près des contreforts alpins, il y en a. On balade donc pas trop loin de la maison.

Un hommage à Claire Brétecher qui a fait partie de l'équipe de l'Echo des Savanes  

Petite note technique : J'ai mis en service les chaussures Mavic que j'ai rachetées à un pote. Plus légères que mes traditionnelles CrossMax H20 et surtout avec une semelle nettement moins crantée, elles sont parfaites pour des rando à la journée. On va voir combien de temps elle vont durer.
Elles sont aussi plus souples latéralement, ce qui gêne un peu le déchaussage avec les pédales auto et cela  m'a valu une bonne chute en début de ce mois. Du coup, j'ai acheté des cales Time Easy (angle de déchausse de 10°)  vendues spécialement pour les néophytes en VTT. Et effectivement elles me vont très bien.


Quick Access

Samedi 01 Février : L'Etoile avec xVTT


Petite randonnée du Samedi matin avec la traditionnelle Etoile avec ses non moins traditionnels avions.
On laisse filer un peu tout le monde pour aller faire le tour du sommet de la Grande Etoile. Petits passages en dévers bien sympathique puis une courte incursion en face Sud par un single assez raide (myT3).
Remontée pour aller atteindre le Grand Sanguin et sa vigie. Descente directe depuis la vigie par un single bien raide ( myT4 au départ) pour atteindre une piste.
Légère petite remontée sur une butte ( 469m). Des engins forestiers ont taillé un peu large le coin mais ensuite on retrouve le single traditionnel (myT3Sup sur une  idée originale de Razorback xVTT)
Vallon de Fréguyères avec son final où des malins ont l'habitude de mettre des pierres en travers pour corser d'avantage le truc.Cette fois ci, il n' y en avait pas trop. Et à midi pétante, comme promis au reste de la troupe, j'étais à la voiture pour la binouze de clôture. 

Arrivée à midi aux voitures 
Et dans le cercle, le mec qui a le nez plongé dans le pack de bière c'est moi
(Crédit Photo Dany xVTT)

14,4 km pour 450m de D+


Tracé TQR : Bien que classique , trace déposée sur OpenRunner car la partie entre PK10 et PK 12 ne semble pas être dans le domaine public (merci Razorback xVTT):  https://www.openrunner.com/r/11010373

Lundi 3 Février 2020 : Le sommet du Concors

Parti un peu bien tard de chez moi, objectif  : le sommet du Concors en face de la Sainte Victoire.
Grande piste pour arriver au sommet du Concors (780m). Cette piste est un peu raide ce qui m'a valu une belle chute avec mes pédales auto suite à un dérapage sur un caillou mal placé : Le poignet, le coude et l'épaule ont un peu morflé. Mais à chaud, ça ne fait pas trop mal et on continue.
Du sommet, on voit bien le Sambuc, vaste propriété avec un circuit auto histoire de brûler du kérosène en pure perte. Et dire que c'est quand même classé zone Natura2000.
Descente par l'arête Nord du Concors. Certains topo ( et certains auteurs dont je tairai le nom) classent cette descente T2. Pour moi, le départ est un bon myT4, puis ensuite ça passe en myT3 et myT2 pour la dernière partie.
On passe près de la fenêtre de Trempasse, ouvrage du Canal de Provence qui rappelle que la montagne dans ce coin est parcourue par de gros tuyaux  souterrains notamment pour alimenter le barrage Bimont et fournir de la flotte à Aix en Provence.
Remontée par un petit single ( qui d'habitude se descend) pour arriver au Terme de Judas (abri à chasseurs).
Petite descente sans difficultés, puis longue remontée le long du sentier de l'Adret du Petit Sambuc (descente VTTour). Pas mal de poussette. Redescente facile  pour arriver à la route entre Jouques et Vauvenargues.
La nuit n'est pas loin. On pédale un maximum pour profiter du jour.
Arrivé au pied de la montagne des Ubacs, on s'arrête pour mettre la frontale car la nuit est bien installée. Après avoir retourné le sac dans tous les sens, et avoir allumé la lampe du smartphone, il faut se rendre à l'évidence que j'ai bien la batterie, mais pas la lampe. Aïe. Pas possible de continuer dans le single de la traversée des Ubacs.
Demi tour. La piste que je viens de faire est assez lisse et le croissant de lune est suffisant pour rouler.
Retour à la route. Je mets le feu rouge que je n'avais pas oublié et descente tout doux vers Jouques en me jetant dans le bas côté dès que je voyais au  loin des phares de voiture. Heureusement la circulation a été limitée.
Dommage pour les Ubacs. A refaire: il y a dans le coin ds circuits balisés du Conseil Général ( Circuits du Taulisson). Il faudra que je voie ce qu'ils valent.
Suite à ma chute, au retour dans  la voiture, l'épaule fait un peu mal. Ça sent l'arrêt maladie pendant quelques jours.
30.5km pour 960m de D+




Tracé TQR : https://www.openrunner.com/r/11010420

Vendredi 7 Février 2020 : Huveaune et Regagnas

Tracé de référence :

  1. http://moncarnetdecourses.over-blog.com/article-le-vallon-de-l-espagnol-et-l-huveaune-116222341.html
  2. http://www.vttour.fr/sentiers/les-mules,5018.html 



Départ depuis Saint Zacharie en suivant [Ref1], issu du blog de Sandrine Béranger, grande traileuse XC ayant sa page Wikipedia et où on ne joue donc pas forcément dans la même cour. Et ses topos sont à l'ancienne sans données GPS. Il faut un peu extrapoler.
On monte par le vallon de l'Espagnol. Longue piste pas trop rocailleuse. Mon épaule souffre toujours un peu de la dernière chute, et cette fois ci, j'ai mis mes vielles chaussures aux cales usées afin de pouvoir déchausser plus rapidement ( et en attendant des cales à débattement plus court)   .
On arrive à proximité du Montmorin. Un petit single sur la droite intitulé Vallon de Quiquié selon SingleTrack
Que du ludique et facile tout le long( myT2).
Une petite portion de route, puis on remonte le cours de l'Huveaune le long de grandes pistes à partir du pont de Coulomb.
Il y a quelques gués avec pas mal de flotte, mais ils sont bétonnés et ça passe sans problème. Juste humidifié le cuissard et les chaussures suite aux éclaboussures.
Très belle journée ensoleillée et les randonneurs sont légion dans ce coin. On ne va pas les perturber en allant à la source de l'Huveaune. On tourne avant vers la Taurelle et le Pas de Peyruis. Pas bien suivi la référence car j'ai loupé à priori un petit single dans ce coin.
On enchaîne sur un autre single, à flanc et qui descend tout doux tout doux  le long du ruisseau du Peyruis pour arriver au pont d'Angèle
Un petit single en bord de route et remontée par une piste. Tenté par un petit single sur la droite et documenté sur VTTrak. Bon début mais ensuite ça passe dans le lit d'un torrent qui au cours de sa vie n'a pas fait que chaler de l'eau. Pas mal de cailloux et de bonnes secousses dans les bras. Pas forcément le bon choix.
On arrive de nouveau au pont de Coulomb et pas trop fûté on rejoint Saint Zacharie par la route. Il existe en fait une série de singles qui permettent de rejoindre Saint Zacharie par la rive gauche de l'Huveaune : Manque de préparation.
La voiture . Et il est de bonne heure ( selon ma montre). J'avais prévu un peu le coup et avait prévu un plan B : Le Regagnas.
Petite route pour aller à Moulin Redon, puis montée par un DFCI  jusqu'à environ  600m d'altitude pour rejoindre la descente des Mûles [Ref2]. J'avais déjà commencé cette descente depuis le sommet en suivant la ligne de crête Est et c'était plein de cailloux et bouts de rochers. Là, c'est juste en dessous.
Et la nuit commence comme d'hab commence à arriver. Frontale.
Le début  pris cette descente est sympathique. Après ça devient franchement raide et épinglu ( myT4).
Pas mal de passages à côté du vélo. Vers la fin, on rejoint un sentier qui a l'air nettement plus fréquenté, avec même quelques aménagements. Et aussi nettement plus facile.
De retour à la maison, j'ai constaté que les accros de Strava empruntaient plutôt un autre chemin ( DH de Moulin Redon) . Et je pense qu'ils doivent avoir raison. Il va falloir encore vérifier tout ça.


38km pour 1050m de D+




Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/11010467

Lundi 10 Février 2020 : Les crêtes au dessus d'Aups


Tracé de Référence : D'après VTTrak, c'est un tracé Utagawa (N°15708) , mais comme souvent il n'est pas ( ou plus)  référencé . Aucune idée donc sur la difficulté annoncée, mais sur la carte com d'hab ça paraît benoît.

Départ depuis la route qui va de Moissac-Bellevue à Aups.
Petite incursion dans le village d'Aups que j'avais visité il y a 2 ans. Elle revendique toujours son titre de capitale la Truffe.

Dans le village d'Aups

Remontée par une piste qui monte relativement (?)doucement  mais pendant longtemps: 400m de D+ sur 9km.
On arrive sur la ligne de crête. Encore une petite grimpette et la chapelle Saint Priest.

La chapelle Saint Priest
C'est sur que ça ne casse pas 4 pattes à un canard
Mais, bon, si on a une foi d'enfer ...

A partir de là, ça se corse un peu. C'est du vrai single avec de la relance et des passages un peu teigneux.
Du myT4 , voire myT5Inf ponctuel. Pas bien roulant pour mon niveau. Au loin, il y a le camp militaire de Canjuers. Heureusement, c'est jour de relâche et le silence règne dans le coin. Juste quelques coups de vent dans les arbres à cause de la tempête Ciara qui sévit sur le Nord de la France.
A la fin le single devient plus sociable ( myT2) et on arrive au col de la Bigue.
Le tracé d'Utagawa continue par les crêtes des Cugulons. 
Sur la carte, cela semble encore un single un peu hasardeux. On coupe par une piste pour rejoindre la fin de l'itinéraire. On passe devant le pin de Guillot, superbe et énorme et puis descente par la forêt de Pellenc.
Après petit single qui descend dans l'Adret de Moissac. La toute fin n'est pas facile à trouver. Surtout que j'ai sorti la frontale. Petit jardinage pour essayer de trouver du roulant. Il y a eu du bétail dans le coin, et il y a quelques fausses pistes.
Trop tard pour visiter Moissac et notamment son château.  Encore un coin à approfondir, notamment faire la partie shuntée ( Crête des Cugulons)

31.1 km pour 890m de D+




Tracé TQR :  https://www.openrunner.com/r/11010492



Mercredi 12 Février 2020 : Pernes les Fontaines

Tracé de référencehttps://la-trace.com/fr/track/d8d5d8b9-fd52-4bba-9207-946beefd05dc

Outre ses fontaines ( environ 140 recensées) alimentées par la Sorgue et la Nesque, Pernes est copnnu dans le milieu pour son circuit d'enduro moto.
Dieu merci, les motos ne sont seulement autorisées que sur le circuit et ailleurs, c'est interdit . Puis en ce mercredi matin, il n' y a aucun amateur "noisyphile".
Départ depuis le circuit Enduro par un enchaînement  (et enchevêtrement) de petits singles. Là ce ne sont pas les animaux qui ont tracé dans les collinettes mais plutôt des vélos. Et à priori que des vélos : Pas de gros labours suite au passage de motos ayant bravé l'interdiction. Tout du moins, cela ne se voit pas.
Pas de grosses montées ( quelques poussettes) et du single tournicotant dans les descentes.
Tiens ? Diane se mettrait à aimer les lapins pour mieux les zigouiller après.


Le niveau général est du myT2, avec quelques myT3 ponctuels ( grosses marches) mais pouvant bien être anticipés.
Donc que du pur bonheur.
Dans certaines portions, il y a des balises rétro-réfléchissantes agrafées sur les arbres. Preuve qu'il doit se dérouler quelques nocturnes dans le coin.

Dans le coin, on a souvent affaire à des bories fortifiés.
Ou alors des chasseurs ?


Le tout dernier kilomètre de la référence semble avoir été absorbé par le motocross et donc interdit au public.
Obligé de reprendre un petit bout de route

33.7 km pour 900m de D+. La surface balayée est de l'ordre d'une centaine hectares ce qui signifie la trace est vraiment typée  spaghetti

Trace TQR : https://www.visugpx.com/HAC9W6Osm0
Tracé enregistré sous VisuGpx avec les waypoints numérotés pour pouvoir bouffer les  spaghetti dans le bon sens.



Samedi 15 Fevrier 2020 : Sainte Victoire avec xVTT

Tracé de référencehttp://www.singletrack.fr/sentiers/,5868.html

Une petite Sainte avec le forum xVTT. Du traditionnel avec pour les grands devant quelques nouveautés.
Et un chien pour surveiller le troupeau.
Par ma part, j'ai momentanément échappé à la vigilance du chien en quittant le troupeau pour vérifier si le barrage Bimont était rempli à la bonne hauteur. D'après les ouvrages de référence ( L'Or Bleu du Tholonet de P.Bernascolle &als), depuis sa restauration et sa remise en eau, il est en effet plus rempli qu'avant. Pas facile à voir.


moi en pleine action





Quasiment pas de différences avec un pro de la discipline 

(Crédit photo Dany xVTT)


On enchaîne ensuite le tracé de référence qui selon la nomenclature Strava s'appelle la Zag. Au milieu, un panneau indiquant qu'il y a des animaux en train de copuler et qu'il faut passer ailleurs. Le terrain est ultra sec et la gravette est plus que zippante. Du myT4 ressenti.
Retour par Roque Haute, l'aqueduc de Doudon et le moulin du Tholonet que Cézanne a loué un moment pour entreposer son matos. Depuis, on a affublé pompeusement à ce moulin le nom de "Moulin de Cézanne" et sert désormais de lieu d'exposition ( à prix modique) pour les artistes peintres en herbe


et la traditionnelle fin de mission avec le tavernier officiel Christian
(en jaune de dos) 



18.5 km pour 560m de D+



Tracé TQR : pas assez innovant



Lundi 17 Février 2020 : Entrecasteaux et sa banlieue

Tracé de référence : Encore un tracé Utagawa référencé VTTrak ( Utagawa 18707) mais qui n'existe plus tout du moins à l'adresse indiquée. Pas grave, on retrace avé la main et on met le tout dans le GPS. Cela semble être de la pistoche et donc parfait pour cette journée maussade.

En prévision d'une fête familiale qui se déroulera cet été dans le coin, une petite reco pour pouvoir éventuellement proposer des circuits VTT dûment validés aux convives assoiffés de vélo. Et je sais qu'il y en aura 😀.
Entrecasteaux : Célèbre pour son château où comme d'hab la Marquise de Sévigné  y a séjourné appartient désormais à Alain Gayral ( antiquaire de renom?). Il n'est pas ouvert en plein hiver. L'été, cela doit valoir le coup de le visiter. Surtout que paraît-il, c'est le proprio lui même qui fait visiter.
A défaut, balade dans le village d'Entrecasteaux avec ses rues étroites et surtout ses nombreux escaliers qui se prêtent bien au vélo.






Le château d'Entrecasteaux
Il est large, mais pas trop épais
Les jardins oint été désigné par LeNotre
un pote de la Marquise


Petite incursion  au Sud d'Entrecasteaux  pour aller au pont Sainte Catherine au dessus de la Bresque affluent de l'Argens, le hameau des Bruguères parmi les vignes, puis la chapelle Saint Anne juste au dessus d'Entrecasteaux.

Pont Sainte Catherine
version XVIIIème siècle, la version précédente ayant été emportée par une crue millenium 


Théoriquement on a une belle vue. Pas vraiment le cas aujourd'hui. On redescend vers Entrecasteaux par un petit sentier avec un escalier facile même par temps un peu humide ( myT2+). .
Et c'est parti pour la référence. Petites routes et pistes pas bien méchantes. Du myT0 soutenu.
Petite diversion  au niveau des Colles ( PK 25) par un single qui au départ est bien sympa et qui longe une immense propriété avec des murs en pierres sèches super larges. On rejoint un tracé pédestre balisé rouge. Ça doit pouvoir le faire. Ben non : la descente est toute empierrée et c'est du myT4. Heureusement ce n'était pas très long. Il vaut donc mieux ne pas se laisser distraire par ce single et continuer la piste en myT0.
On rejoint peu après un bout d'EV8 ( Cadix<->Athènes)

34 km pour 810m de D+




Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/11062642


Mercredi 19 Fevrier 2020 : Vauvenargues Montagne des Ubacs et colline saint Pierre

Tracé de référence :

  1. Un bout de https://la-trace.com/fr/track/6e7b241e-819b-484a-a3a9-a2af85355350 pour la montagne des Ubacs 
  2. et un bout de https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/De-Pourrieres-a-Rians-1820 pour la colline Saint Pierre

L'objectif de cette rando est de faire la montagne des Ubacs que j'avais loupée le mois dernier suite à l'oubli malencontreux de ma frontale.
Départ depuis le village de Vauvenargues. Une petite vue sur le château de Picasso puis montée par une bonne piste  en direction du plateau de la Citadelle. Légère redescente dans le vallon de Lambruisse puis montée à la montagne des Ubacs. On aborde cet ubac vers le Sud. Ça tombe bien car il y a un fort mistral et là, je suis bien à l'abri. Petite poussette pour la dernière partie. La descente qui suit est parfaite ( myT2+).
Le seul bug est qu'elle est très courte. On retrouve assez vite une piste puis des champs de vigne qui ont le statut de Coteaux D'Aix.
On rejoint la branche du  canal de Provence qui vient du lac d'Esparron ( Verdon) et qui se jette dans le barrage Bimont. Il est pratiquement en souterrain tout le long. Dans ce coin précis, il est à découvert à cause du pont canal qui franchit le vallon de Rians.

Le pont canal du Canal de Provence entre Jouques et Rians

Remontée à la colline Saint Pierre. On prend le morceau 'itinéraire [Ref2] en bypassant les ruines de la chapelle Saint Pierre qui de loin semblent pas mal. A refaire ( si ça passe en vélo)
J'avais fait cette colline Saint pierre, il y a 3 ans . Il y a toujours de la poussette à la montée, mais le cheminement sur la crête me parait plus végétalisé qu'avant. A la descente, c'est un single assez large ( myT1Sup). On rejoint les Vacons avec toujours autant de panneaux "Propriété privée".
La ferme de Lambruisse que le Conseil général s'est approprié est toute fermée. Encore un repaire à chasseurs ?





Un petit malin est passé avant moi et a complété à juste titre la réglementation du parc Naturel de la sainte Victoire


Dernière petite remontée vers l'Observatoire  de la Sinne, puis direction la Citadelle. Là, cette fois ci on descend direct dans l'Ubac de la citadelle, non documenté dans le milieu vttiste. Beau petit single bien tournoyant mais avec beaucoup de végétal. A refaire avec des outils  plus appropriés que mon opinel.
Traversée du petit hameau du Claps (à cause des blocs de rochers?) puis la route pour aller au col du même nom.
Trop tard pour faire une variante. La remontée par le vallon du Rayol puis la piste qui descend vers Vauvenargues aurait été un bon plan de retour à la place de la route .

40.8 km pour 1050m de D+


Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/11062678

Samedi 22 Février 2020 : Sommet de la Tune : Rando de la Dissuasion Saison 2


Le mois dernier j'avais été sur le plateau d'Albion voir ce qu'il restait des installations de missiles nucléaires des années 80-90 ( Voir article)
Le but ici est de voir les restes du  poste de Commandement N°2 (PCT2) à l’extrémité Nord Est du Ventoux.
Départ depuis le village d'Aurel par une piste pour aller rejoindre le début du Gour des Oules puis le GR91c  pour éviter de prendre la route.
Impasse faite sur la zone de lancement 2.2 car vu sur Google Earth que cela a été transformé en ferme voltaïque bien clôturée.
On passe à proximité des ruines de Château Ribaud ( à ne pas confondre avec Chateau  la Ribaud grand cru bourgeois du Médoc).
Bonne petite descente, certes un peu pierreuse à proximité de Montbrun les Bains (myT2)
Puis début de la montée en direction du PCT2. Route bien large. Un panneau signale quand même que cette route ne mène à rien. Malgré ses 20 ans probablement sans entretien, cette route est en excellent état. Comme quoi, une route ne s'use que quand on s'en sert.
Arrivée au PCT2, qui extérieurement ressemble à son grand frère PCT1 de Rustrel, mis à part que là tout est abandonné. Parait il que l'été sur l'esplanade d'entrée il y a un théatre de verdure. L'entrée de la galerie est fermée par une épaisse grille sur laquelle ont été soudées des plaques de tôles. On ne peut pas voir l'intérieur.
Il faudrait des outils nettement plus contondants que ma pince coupante.
L'entrée du poste de Commandement N°2 et son esplanade qui servirait de théâtre de verdure
Théoriquement ce poste est construit à l'identique de celui de Rustrel.
Mais impossible de rentrer à l'intérieur

La cabane forestière du Mouflon :
Il faut avoir la clé !



On continue à monter en direction du col de la Tune par une bonne piste, puis ensuite le sommet de la Tune une dizaine de mètres plus haut. Là il ne este plus rien. Autrefois une antenne planquée sous une tente ( tente en matériau réfractaire quand même) devait servir de relais avec le poste de Commandement juste en dessous.



Le sommet de la Tune où autrefois il y a avait une antenne de communication



Seul vestige : Une ligne électrique mais qui ne débouche sur plus rien.
Par contre dessous, ça pourrait faire une belle descente pour rejoindre direct Aurel

Demi tour pour aller chercher en pleine face Nord la descente de Savoillan. Somptueuse descente toute en épingles qui est la suite logique de la descente du col de la Frache, une des rares descentes face Nord non encore interdites par le législateur fou. Descente déjà faite il y a 3 ans. Epingles toujours à pied. Sinon du myT3-. Et ma tige de selle qui refuse de descendre tout en bas
Quelques troncs d'arbres se sont couchés sur le chemin. Heureusement les forestiers sont passés par là et ont bien dégagé les parties encombrées.
Encore des arbres couchés, mais là les forestiers ont fait du bon boulot

Cette partie du Ventoux est ultra sauvage. Je n'ai cependant pas vu d'animaux (chevreuil et loups car paraît il il y en a).
A la cote 850, direction la bergerie de Pié Gu. D'après la carte ( et une lecture rapide) , cela semblait à niveau.  Mine de rien il y avait quand même 150 m de montée planqués sous un pli (numérique) de la carte. Descente par un single ( myT2Sup) vers le col de Trémalaud puis par une piste on rejoint le Toulourenc et la route.

La borie de Pié Gu


Retour direct à la voiture par la route du Gour des Oules.
38 km pour 1200m de D+


Tracé TQRhttps://www.visugpx.com/hAe7aCsThI avec les waypoints pour le PCT2 et le sommet de la Tune

Lundi 24 Fevrier 2020: Petite balade dans la chaîne des Côtes


Tracé de référence : Beaucoup de petits bouts mis bout à bout

  1. https://la-trace.com/fr/track/9963f793-42a7-4126-b9f1-7a54afd0fdbb
  2. https://la-trace.com/fr/track/2877a866-253e-48f8-8737-615ad44bf971
  3. https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Tour-de-la-Chaine-des-Cotes-15957
  4. https://la-trace.com/fr/track/22bee4b5-6475-421e-89f5-6eeb5460c4ce


Petite balade de proximité dans la chaîne des Costes avec pour but de faire de petits singles qui avaient échappé à mes roues ( ou à mes pieds). Ou comme aurait titré un Straviste en manque d'inspiration :  Sortie à vélo l'après-midi
Départ à proximité de Rognes et on commence direct par une sévère montée pour arriver sur les crêtes de la chaîne.
Ouf , repos sur cette piste qui continue encore à monter mais de façon légère.
Arrivé au point 426, descente coté Nord via [Ref1]. T4 annoncé par la référence et myT4 ressenti. En plus le terrain est assez sec et ça glisse. Absence de grip diraient les pros. Ça se calme après et on enchaîne [Ref2] nettement plus facile (myT3).
Une petite remontée pour arriver à la Bastide du Juge.Une petite poussette et descente via [Ref3]. Pas bien facile. Avec toujours ce terrrain glissant il y a du myT4 ressenti. On arrive à proximité du chemin de croix de la Roque. Il est bien ce chemin de croix. Les stations sont espacées d'une dizaine de mètres et à la descente il est vite descendu.
Longue remontée via une douce piste pour arriver à nouveau sur les crêtes. On finit par [Ref4] qui est bon pierrier (myT4) puis piste pour rejoindre la voiture

14km pour 700m de D+


Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/11068701

Mardi 25 Février 2020 : Petit Lubéron : L'Arrigner et le Cap de Serre


Tracé de Référencehttp://www.vttour.fr/sentiers/lunel-l-arrigner,2204.html

L'objectif principal de cette balade est de faire la descente de l'Arrigner au dessus de Bonnieux. Lors de la ma dernière prestation de béné pour le raid de Buoux en Décembre dernier, j'avais été en poste au départ de cette descente et pendant tout le temps où j'attendais le client ( et les vélos balais) je me disais : Il faudra que je me la fasse un jour cette descente.
On part de Lourmarin histoire de ne pas faire cette descente à froid, un bout de la Combe du même nom puis montée par une piste via Bertet pour rejoindre la route qui monte à la forêt de cèdres.

Les débaliseurs de la rando de Mérindol ne sont pas encore passés


Je retrouve mon poste du mois de Décembre et cette fameuse descente de l'Arrigner. Pas toujours simple cette descente. Il y a du myT3Sup, voire myT4- par endroit. Heureusement que je n'avais pas de concurrents derrière moi pour me mettre la pression. La fin est plus simple et on arrive dans les faubourgs de Buoux. Ensuite longue remontée, au départ paisible ( petite route) et après nettement plus sévère.


A priori pas de panique, tous les chemins mènent à la ferme de l'Amaret

On aboutit à quelques encablures de la forêt de cèdres. Dommage de ne pas y aller. On va donc voir ce qui se passe là haut.

Toujours aussi sublime et propice à l'idylle cette forêt de cèdres.
Et puis là, au moins il n' y a pas des corona-virus qui traînent


Redescente  par une série de pistes pour aller en direction du Cap de Serre. Longue remontée, la toute dernière étant très raide. La rando de Mérindol qui a eu lieu 2 jours avant a laissé quelques traces, mais visiblement ils son passés dans le sens de la descente. Ils ne sont pas cons !
Au début, j'avais projeté de descendre par le ultra classique mais toujours excellent vallon du Bon Dieu.
Là, histoire de changer un peu on diverge  et on prend le sentier qui poursuit la crête. Bon départ. Quelques passages ponctuels en myT4Inf et du un peu végétal à la fin. Donc moins régulier que le GR du vallon du Bon Dieu mais bien plaisant quand même. Et peu de risque de rencontrer un randonneur.
Fin par une petite route. Allant tellement vite que je n'ai pas vu qu'il fallait tourner à gauche pour rejoindre Lourmarin et le bas du Vallon du Bon Dieu. Demi tour car sinon il y aurait eu un peu de grand route.

30.4km pour 1090m




Tracé TQRhttps://www.openrunner.com/r/11068719


Vendredi 28 Février 2020 : Malaucène et les dentelles par la GTV

Tracé de référence :  Etape 2 de https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Grande-Traversee-VTT-de-Vaucluse-officielle-en-6-etapes-8171

Un bout de la GTV ( Grande Traversée du Vaucluse) dans la région des Dentelles de Montmirail.
Départ depuis Malaucène, mais cette fois ci, on tourne le dos au Ventoux.
Petites routes et pistes pour monter au col de la Chaîne.

On voit mal sur la photo 
mais cet agriculteur a réussi sa vie: 
Son tracteur est de la marque Porsche

Une descente hélas sur route pour atteindre le cirque de Saint Amand.
Au loin se profile la crête du même nom Heureusement, on ne va pas dessus  et on la contourne par l'Est par le Pas du Loup.
Jolie descente par un single ( myT2 global, myT3+ ponctuel) , puis piste ( caillouteuse) vers Suzette. De là, belles vues sur les dentelles et surtout ses vignobles (AOC Gigondas).
Les Dentelles de Montmirail depuis Suzette 

On continue en descente vers Lafare ( sans les oliviers : facile mais il fallait la faire).
Fini de rire, on remonte vers la Roque Alric avec son piton rocheux en plein milieu.
le village de la Roque Alric 

Petit single en myT2 de descente pour se reposer un peu, puis remontée vers le Barroux, haut lieu de l'intégrisme catholique avec toute une série  d'abbayes  ( en fait 2 :une pour les moines, l'autre pour les moinesses)
Dans ce fief intégriste, je ne sais pas ce qu'en aurait pensé 
Saint Pie X d'offrir un VAE qui est limite un péché



Montée en haut du village pour aller voir de près le château. En plus il y a des escaliers faciles à descendre.
le château du Barroux ( XII-XVIème siècle)

Belle redescente avec encore à la fin des escaliers  vers la vallée du Gourdéon. Mais cette fois ci ils sont totalement infaisables en vélo.
Un petit détour ( mais toujours sur la GTV) pour aller au lac barrage du Paty qui au début (XVIIIème  siècle) était destiné à l'arrosage ( remplacé maintenant par le Canal de Carpentras).
Derrière le barrage, le ravin du Lauron est long et il faut descendre jusqu'à Caromb pour remonter.
Longue piste jusqu'à la Chapelle du Paty, puis single à flanc ( myT2) pour rejoindre les "Trois Termes" sur la route entre Bédouin et Malaucène. Trop tard pour faire une quelconque variante.
Col de la Madeleine,  une dizaine de mètres plus haut et on rejoint Malaucène par la route

39.7km pour 1270m de D+. Glogalement du myT2 . Du myT3 ponctuel.
La GTV est balisée de façon parfaite dans ce coin. Le GPS aurait presque été inutile.